Brevet des collèges : plus de 11.000 élèves passent des épreuves de remplacement

Le coût moyen par candidat était de trois euros en 2016 et de quatre euros en 2017. [©FREDERICK FLORIN / AFP]

C’est dix fois plus que l'an dernier. Plus de 11.000 élèves passeront lundi et mardi les épreuves de la session de remplacement du brevet des collèges, reporté de quelques jours en juin dernier en raison d'une vague de chaleur sans précédent.

Ne souhaitant prendre aucun risque, le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, avait en effet annoncé que les examens, initialement prévus les 27 et 28 juin, étaient reportés aux 1er et 2 juillet. Or, pour beaucoup de collégiens, ces nouvelles dates coïncidaient avec leurs départs en vacances.

Le déroulé des épreuves reste inchangé

Si traditionnellement, la session de remplacement est réservée aux candidats qui, pour une raison majeure et justifiée, n’ont pas pu se présenter à leurs épreuves, comme un accident, une maladie, ou encore le décès d’un proche, cette année les conditions d’inscription ont été assouplies.

Ainsi, tous les collégiens ayant pris des engagements avant ce changement de calendrier - colonie, séjour linguistique, départs en vacances, ... - ont été admis à la session de remplacement de septembre sous réserve de présentation des justificatifs. Les parents des élèves concernés ont dû expliquer leur absence en juillet auprès du chef d'établissement en fournissant les pièces nécessaires notamment des photocopies de billets de train ou d'avion non modifiables et non échangeables.

Quant au déroulé des épreuves - mathématiques et français le lundi, sciences, histoire-géographie et langue vivante étrangère le mardi -, il reste inchangé. Et les résultats seront connus, comme d'habitude, à la fin du mois de septembre. Au total, 437 collèges (sur un total de 7.200) seront réquisitionnés pour accueillir ces milliers de collègiens «mais cela reste une masse gérable», précise-t-on au ministère de l'Education nationale.

A noter qu'un peu plus de 703.300 collégiens ont été admis au brevet cette année, soit un taux de réussite de 86,5%, en baisse de 0,6 point par rapport à l'année précédente. La série générale, qui concerne 90% des inscrits, affiche le taux de réussite le plus élevé, avec 87,8% de lauréats, en recul de 0,2 point par rapport à 2018.

À suivre aussi

La micro-crèche a déjà ouvert dans la gare de Villiers.
Education Yvelines : une première crèche ouvre dans une gare francilienne
Education Au château de Versailles, Gad Elmaleh fait la dictée pour tous devant 1000 participants
Education Nationale Suicides, agressions, violences... des profs en souffrance

Ailleurs sur le web

Derniers articles