IDF : les pharmacies franciliennes, cibles privilégiées des jeunes cambrioleurs

Photo d'illustration prise à Paris. Photo d'illustration prise à Paris.[© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP]

Dans la nuit de dimanche à lundi, des policiers ont procédé à l'interpellation de quatre mineurs isolés qui tentaient de cambrioler une pharmacie du 18e arrondissement. Un acte loin d'être isolé.

«Les policiers se sont rapidement rendus sur les lieux d'un cambriolage en cours dans une pharmacie de Paris. Quatre mineurs ont été interpellés en flagrant délit et placés en garde à vue», a simplement communiqué la préfecture de police de Paris hier.

Une pharmacie épargnée donc, mais qui ne doit pas faire oublier une réalité bien plus grave : plus d'une trentaine de pharmacies franciliennes ont été la cible de cambrioleurs dans la région depuis un peu plus d'un mois.

Si les butins sont maigres selon Frédéric Loup, le co-président de la Chambre syndicale des pharmaciens de Paris (FSPF), qui assure que les malfaiteurs ne prennent «que les fonds de caisse» sans toucher aux médicaments, il n'en demeure pas moins qu'il est très difficile de mettre fin à ces attaques répétées.

La mise en examen des malfaiteurs est en effet rare voire quasi-impossible au vu de leur profil : des bandes organisées composées de mineurs isolés venus des quartiers nord de Paris, qui se déplacent via le réseau de transports en commun.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles