La camomille de la discorde : Jean-Luc Mélenchon s'en prend à Eric Dupond-Moretti sur Twitter

Jean-Luc Mélenchon multiplie les attaques à l'encontre du célèbre avocat. [Geoffroy VAN DER HASSELT / AFP]

La camomille a visiblement du mal à passer. Jean-Luc Mélenchon s’en est de nouveau pris à l’avocat Eric Dupond-Moretti, lui adressant un tweet ironique.

Le leader de la France Insoumise a en effet répondu au tacle adressé quelques jours auparavant par l’avocat, dans un message sur Twitter. «Camomille gratuite à l’entracte», pouvait-on ainsi lire dans le tweet accompagné d’une photo de promotion du spectacle d’Eric Dupond-Moretti.

Une nouvelle saillie qui s’inscrit dans un contexte de tensions verbales entre les deux hommes.

Le 12 septembre, lors de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Luc Mélenchon s’en était pris à l’avocat. En cause : Eric Dupond-Moretti défendra les policiers qui ont participé à la perquisition houleuse de la France Insoumise lors du procès de Jean-Luc Mélenchon pour «rébellion, provocation et actes d’intimidation envers l’autorité judiciaire».

«Combien coûte Maître Dupond-Moretti ? N’y-a-t-il aucun autre avocat connaisseur de ces procédures ? Je n’ai absolument rien contre Maître Dupond-Moretti, que je ne connais pas (…) la seule photo que j’ai de lui, c’est celle où il est à côté de Brigitte Macron, donc apparemment ils sont copains», avait lancé le député, accusant ainsi l’avocat de connivence avec le pouvoir.

«De la camomille pour se calmer»

Une attaque, qui avait irrité l’avocat. «Il y a aussi des photos de Dupond-Moretti et de Mélenchon parce qu’il est venu me voir dans un salon à Marseille. Il l’a sans doute oublié», avait-il ainsi souligné au micro de Cnews. Et d’ajouter : «Pour le reste, je lui conseille d’aller voir un médecin, de prendre un peu de camomille ou d’homéopathie, de se calmer».

Un conseil que Jean-Luc Mélenchon n’a visiblement pas apprécié. Le 13 septembre, il avait donc profité de la condamnation de Patrick Balkany, client d’Eric Dupond-Moretti, pour répliquer. «Une camomille peut-être ? », avait-il ainsi écrit, en commentaire d’une vidéo dans laquelle le célèbre avocat ne cachait pas sa colère.

Eric Dupond-Moretti n'a pas répondu aux dernières invectives du leader LFI. En tout état de cause, les deux hommes se retrouveront le 19 septembre, à l'ouverture du procès de Jean-Luc Mélenchon.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles