Le président des Amis du Palais de Tokyo appelle à «abattre» Greta Thunberg puis s’excuse

Bernard Chenebault a présenté ses excuses sur Facebook .[©Facebokk - Palais de Tokyo]

Le président de l’association des Amis du Palais de Tokyo, Bernard Chenebault, a publié un message sur Facebook appelant à «abattre» la jeune militante du climat Greta Thunberg.

«Je ne suis ni sourd ni idiot et j'entends ce que tous crient depuis une décennie. Mais la forme de cette folle rajoute une couche de haine dans notre société déjà fort agitée par de mauvais sentiments de toute part. Il faut l'abattre.», a-t-il écrit en dessous d’un article de Slate intitulé «Si Greta Thunberg concentre tant de haine c'est parce qu'elle déroge à ce qu'elle devrait être».

les excuses de Bernard Chenebault

Avant d'ajouter dans un autre commentaire : «J'espère qu'un désaxé va l'abattre», révèle Le Parisien. Des propos vivement critiqués sur les réseaux sociaux. Un des internautes n’a d’ailleurs pas manqué de lui rappeler que ces messages sont «deux incitations au meurtre sur un réseau social», précise le quotidien régional.

Après que le Palais de Tokyo a réagi ce dimanche sur Twitter - «Nous désapprouvons ces mots et nous désolidarisons de cette prise de position» - Bernard Chenebault a présenté ses excuses sur Facebook pour ces «mots graves et totalement déplacés contre Greta Thunberg».

«Bien sûr, je n'appelle aucunement au meurtre de Greta Thunberg et vous prie de croire que, dans le jeu de Facebook, mes mots ont totalement dérapé hors de ma pensée et de mon intention», a-t-il écrit.

Il s'est ensuite excusé d'avoir mis dans «l'embarras» le Palais de Tokyo et l'association qu'il présidait jusqu'alors.

En effet, l'institution a annoncé sur Twitter qu’elle se réunira très prochainement pour «procéder à l’élection d’une nouvelle personne à la présidence».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles