La corrida bientôt interdite aux mineurs ?

Le texte n’aura pas pour but le bien-être animal, mais la protection de l’enfance.[JORGE GUERRERO / AFP]

Une députée LREM doit présenter le 17 octobre à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant à interdire la corrida aux mineurs de moins de 16 ans.

Selon Samantha Cazebonne, à l’origine du texte, plusieurs ministres y seraient favorables. «Mon sujet n’est pas le bien-être animal mais la protection de l’enfance», a-t-elle assuré à RMC.  La date choisie pour la présentation, le 17 octobre, correspond d’ailleurs à un colloque sur la protection de l’enfance contre toutes les formes de violence.

La proposition de loi empêcherait la présence des enfants et adolescents dans les gradins des arènes, et leur interdirait aussi de s’inscrire dans les écoles de tauromachie (il y en a actuellement six dans le pays, ouvertes dès l’âge de 8 ans). En mars dernier, la cour administrative de Marseille avait refusé d’interdire les écoles taurines de Nîmes, Béziers et Arles aux plus jeunes. Le Comité radicalement anti-corrida estimait que la violence auquel les enfants étaient confrontés durant les enseignements leur portaient atteinte. Une thèse «pas suffisamment étayée», selon la cour.

Par ailleurs, le texte loi ne portera pas uniquement sur la corrida. Les combats de coqs, toujours pratiqués notamment dans le Nord, le Pas-de-Calais et en Outre-mer, seraient eux aussi visés par cette interdiction de présence des moins de 16 ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles