IDF : les quartiers autour des futures gares du Grand Paris Express attirent déjà les habitants

Près de la future gare de Pont de Sèvres, on recense plus de 10 % d'habitants en plus. Près de la future gare de Pont de Sèvres, on recense plus de 10 % d'habitants en plus. [© THOMAS SAMSON / AFP]

La population de quartiers franciliens situés près de certaines des futures gares du Grand Paris Express «est en forte hausse», selon une note de l'Atelier parisien de l'urbanisme (Apur) publiée ce jeudi 3 octobre.

Au total, 1,45 million d'habitants supplémentaires ont été recensés «ces dernières années» près des futures gares du Grand Paris Express, a ainsi communiqué l'Apur. «Ces quartiers – qui regroupent l'équivalent de 21 % de la population de la métropole – connaissent de profonds changements», souligne l'institution.

«De nombreux projets urbains», dont la construction d'immeubles de logements, sont déjà en cours ou achevés dans ces quartiers, alors même que la grande majorité des gares du Grand Paris Express ne sont pas encore sorties de terre.

Cette «dynamique de construction» est donc à l'origine, selon l'Apur, «d'une augmentation de 3 % de la population dans 68 quartiers concernés», contre 1 % en moyenne dans la métropole du Grand Paris. Plus encore, entre 2008 et 2012, la population a augmenté «de plus de 10 % dans les quartiers ayant bénéficié d'un rythme de construction élevé».

C'est notamment le cas dans les Hauts-de-Seine par exemple, près de futures stations en construction de la ligne 15 sud : vers le Pont de Sèvres (Boulogne-Billancourt), le Fort d'Issy (Issy-les-Moulineaux/ Vanves/ Clamart) ou encore Issy RER.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles