Paris : l'opérateur de trottinette électrique Lime lance sa «patrouille fluviale»

Une patrouille fluviale pédestre sera chargée de ramasser les trottinettes Lime jetées le long des berges de Seine. Une patrouille fluviale pédestre sera chargée de ramasser les trottinettes Lime jetées le long des berges de Seine.[© Philippe LOPEZ / AFP]

L'opérateur de trottinette électrique Lime – le tout premier arrivé dans la capitale il y a plus d'un an – a officiellement lancé sa «patrouille fluviale» samedi 5 octobre.

En clair, une de leurs équipes sera désormais dédiée au repêchage des trottinettes jetées à l'eau. Mais pas uniquement, puisque cette patrouille – en mission deux fois par mois – sera également chargée de «sensibiliser les utilisateurs à un usage responsable» et «à la préservation de la Seine» en général.

Cette équipe – qui oeuvrera des Tuileries jusqu'à Sully Morland sur les deux rives – aura donc pour mission de parcourir les berges, en veillant à ce que les trottinettes Lime ne soient pas disposées le long de la Seine, tout en repêchant celles qui auront été retrouvées. Elle pourra aussi se rendre jusqu'au bassin de la Villette, «de manière ponctuelle».

Concrètement, elle sera dotée d'hameçons, d'aimants et de cordes «afin de remonter à la fois les trottinettes jetées à l'eau, ainsi que d'autres objets pouvant polluer la Seine», explique l'opérateur. Une fois renvoyés à l'entrepôt, les deux-roues qui pourront être réparés et remis en circulation le seront, tandis que les autres seront recyclés, y compris les batteries.

«Il est de notre devoir de préserver [la Seine] et de tout mettre en oeuvre pour assurer sa propreté. La patrouille fluviale est une composante supplémentaire aux solutions que nous souhaitons apporter à la ville pour la rendre prospère et harmonieuse», a ainsi fait savoir Arthur-Louis Jacquier, DG de Lime Paris, se disant «convaincu» que «l'ensemble des usagers finiront par adopter les bons comportements».

Dix millions d'utilisations revendiquées

Une opération qui semble être devenue indispensable face aux incivilités des usagers dans la capitale, et ce, alors que Lime assure avoir atteint les 10 millions d'utilisations depuis son lancement à Paris, en juin 2018.

Depuis quelques semaines, et surtout depuis l'annonce d'Anne Hidalgo de lancer un appel d'offres (après le vote prochain de la loi LOM) pour ne garder que deux ou trois opérateurs de trottinettes à Paris, ces derniers rivalisent d'idées pour se montrer plus «verts» et respectueux de l'espace public.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles