Pierre Soulages, Isabelle Autissier, Alain Ducasse... les prix du rayonnement français honorent neuf personnalités

Les Prix du rayonnement français ont fêté cette année leur dixième anniversaire. [Grand Prix du Rayonnement français / DR]

Ils sont aimés et honorés. Décernés chaque année depuis 2009 à ceux qui font briller les valeurs du pays sur tous les continents, les Prix du Rayonnement français ont été remis, le 1er octobre dernier à Paris, à neuf personnalités.

Le plus important, le Grand Prix, est allé à l’artiste Pierre Soulages, représenté par Alfred Pacquement, président du Conseil d'administration du Musée Soulages.

Pierre Soulages, qui doit fêter le 24 décembre prochain ses 100 ans, est connu dans le monde entier pour ses toiles d’un noir intense, qui ont fait de lui le peintre français vivant le plus coté.  

Des parcours exemplaires 

Lors de cette cérémonie exceptionnelle, organisée dans les Salons du Quai d'Orsay à l’occasion des 10 ans de la création du Prix, et en présence notamment de Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et de Christophe Castaner, ministre de l'Intérieur, huit autres hommes et femmes ont également été distingués.

Parmi eux, le général des pompiers de Paris, Jean-Claude Gaillet, s’est ainsi vu décerner un Prix spécial pour l’engagement de ses troupes lors de l’incendie de Notre-Dame de Paris, tandis que la navigatrice Isabelle Autissier a reçu le Prix du Rayonnement environnemental.

photo_jury_et_laureats_grand_prix_du_rayonnement_francais_5d99c5cc8f84b.jpg

[Les lauréats et le jury du Grand Prix du rayonnement français / DR]

Le chef cuisinier multi-étoilé Alain Ducasse a reçu quant à lui le Prix du rayonnement gastronomique des mains de Guillaume Gomez, chef des cuisines de l'Elysée et co-présdient d'Euro-Toques France, à ce jour seule association de chefs cuisiniers officiellement reconnue auprès de la Commission Européenne.

Mettant à l’honneur la diversité, le jury a par ailleurs remis à Amina Bouzguenda Zeghal, présidente de l’université Dauphine de Tunis, le Prix de la francophonie.

Des parcours différents et exemplaires qui «donnent aux jeunes l’envie de s’ouvrir aux autres», résume la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, créatrice du prix.

Le palmarès complet :

Grand Prix du rayonnement français : Pierre Soulages

Prix Spécial du jury : Général Jean-Claude Gallet (Pompiers de Paris)

Prix du rayonnement économique : Mohed Altrad (Groupe Altrad)

Prix du rayonnement environnemental : Isabelle Autissier

Prix du rayonnement francophone : Amina Bouzguenda-Zeghal

Prix du rayonnement gastronomique : Alain Ducasse

Prix du rayonnement humanitaire : Michel Lescanne (Nutriset)

Prix du rayonnement scientifique : Antoine Petit (CNRS)

Prix du rayonnement touristique : Maisons et Hôtels Sibuet

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles