Emmanuel Macron promet un «combat sans relâche face au terrorisme islamiste»

«La justice passera.» Emmanuel Macron a promis mardi «un combat sans relâche (...) face au terrorisme islamiste» et demandé aux Français de «faire bloc», lors de l'hommage aux policiers tués dans l'attaque à la préfecture de police de Paris.

«Vos collègues sont tombés sous les coups d'un islam dévoyé et porteur de mort qu'il nous revient d'éradiquer», a lancé le chef de l'État, en appelant «la nation tout entière» à «se mobiliser» face à «l'hydre islamiste», et en louant «l'irréductible esprit français de résistance». Et lui de promettre : «La lumière sera faite, les interrogations levées, les responsabilités établies, la justice passera.»

Avant son allocution, prononcée dans la cour de la préfecture de police, où Mickaël Harpon a été abattu jeudi dernier après sept minutes de périple meurtrier, Emmanuel Macron est allé parler aux familles des victimes, accompagné de plusieurs ministres, dont le Premier. Son ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, dont la démission est réclamée par l'opposition depuis l'attaque, a quant à lui remis la Légion d'honneur, à titre posthume, aux quatre personnes tuées: Damien Ernest, 50 ans, major responsable d'une unité locale de police, Anthony Lancelot, 38 ans, gardien de la paix, Brice Le Mescam, 38 ans, adjoint administratif principal, et Aurélia Trifiro, 39 ans, gardienne de la paix.

Minutes de silence

Pendant l'hommage, le silence était pesant parmi les centaines de personnes rassemblées sous la pluie, face aux quatre cercueils recouverts du drapeau français installés devant le monument aux morts.

En parallèle, l'Assemblée nationale et le Sénat, debout, ont chacun observé, en début d'après-midi, une minute de recueillement en mémoire des victimes de l'attentat. «Nous avons aussi une pensée particulière pour la fonctionnaire blessée, dont les jours ne sont heureusement plus en danger. Je salue le courage du jeune policier qui s'est interposé et a mis fin à l'attaque», a déclaré en amont le président du Palais Bourbon, Richard Ferrand.

À suivre aussi

cérémonie Japon : l'empereur Naruhito proclame son intronisation
cérémonie Attaque à la préfecture de police de Paris : tout savoir sur l'hommage de ce mardi
cérémonie Pierre Soulages, Isabelle Autissier, Alain Ducasse... les prix du rayonnement français honorent neuf personnalités

Ailleurs sur le web

Derniers articles