Manifestation des pompiers à Paris : des tensions en fin de cortège, 6 interpellations

Cette mobilisation s’inscrit dans un mouvement de grève entamé depuis le mois de juin[AFP]

Des milliers de pompiers en colère – 7.400 selon le ministère de l’Intérieur – ont manifesté ce mardi 15 octobre à Paris, pour dénoncer entre autres leurs conditions de travail et demander une revalorisation salariale.

Des tensions sont apparues en fin de cortège, notamment à l’arrivée, place de la Nation, où les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes et de lanceurs d’eau pour disperser les manifestants.

La préfecture de police de Paris a dénoncé «l'irresponsabilité de certains manifestants» qui ont poursuivi le face-à-face avec les CRS «en dépit des ordres de dispersion».

Le ministère de l’Intérieur a évoqué de son côté des «incidents isolés», qui ont fait trois blessés parmi les forces de l’ordre. Les autorités ont également fait état de six interpellations pour violences ou jets de projectiles.

D’autres manifestants s’étaient par ailleurs rassemblés devant l’Assemblée nationale, où ils notamment jeté des fumigènes.

Cette mobilisation s’inscrit dans un mouvement de grève entamé depuis le mois de juin. Les organisations syndicales ont été reçues ce mardi par le cabinet du ministre de l’Intérieur, qui annonce d’autres rendez-vous à venir, en novembre.

À suivre aussi

Des gilets jaunes bloquent la circulation près de la frontière avec l'Espagne, le 17 novembre 2018 au Boulou [RAYMOND ROIG / AFP]
Social Pour l'anniversaire de leur mouvement, les gilets jaunes espèrent remobiliser la rue
Le président Emmanuel Macron à Paris, le 12 novembre 2019 [ludovic MARIN / POOL/AFP/Archives]
Politique Macron dans la Marne en inspecteur des réformes
L'association des médecins urgentistes de France (Amuf) a décidé jeudi de rejoindre la grève aux urgences.
Social Urgences : l'association des médecins urgentistes de France (Amuf) rejoint la grève

Ailleurs sur le web

Derniers articles