Champignons : comment éviter l'intoxication ?

Certains champignons vénéneux ressemblent beaucoup aux espèces comestibles.[Pixabay/Capri23auto]

L'automne est là, et avec lui démarre la saison de la cueillette des champignons. Mais avant de se rendre dans les forêts, quelques précautions sont à connaître pour éviter l'intoxication.

Fin septembre, l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) et la Direction générale de la santé (DGS) ont enregistré 181 cas d'intoxication à des espèces vénéneuses de champignons. Pour ne pas tomber malade, le ministère de la Santé a publié une liste avec quelques précautions à prendre. 

Tout prélever

Au moment de la cueillette, il est conseillé de ne ramasser que les spécimens en bon état, mais surtout de prélever la totalité du champignon (pied et chapeau) pour faciliter son identification. 

Faire attention aux ressemblances

Cela peut paraître évident mais il ne faut cueillir que les champignons connus. Il faut cependant se méfier car certaines espèces hautement toxiques ressemblent beaucoup à celles comestibles. 

Ne pas se balader n'importe où

Les champignons absorbent et concentrent les polluants, il faut donc éviter de les ramasser près de sites pollués comme les bords de routes, les aires industrielles et les décharges. 

Séparer les champignons

Il est conseillé de diviser les champignons récoltés par espèce pour éviter que les morceaux de champignons vénéneux contaminent les comestibles. 

Eviter le plastique

Le plastique accélère le pourrissement des champignons, il faut donc les déposer dans une caisse ou un carton pour favoriser leur bonne conservation. 

Se laver les mains

Se laver soigneusement les mains est un geste primordial, à ne pas oublier, après la récolte. Il permet d'éviter de s'intoxiquer au cas où l'on aurait manipulé des spécimens toxiques. 

Consulter un spécialiste

Si un champignon apparaît douteux, ne pas hésiter à le faire contrôler par un spécialiste en la matière, comme des pharmaciens ou des associations et sociétés de mycologie régionales. 

A consommer rapidement

Il faut enfin conserver les champignons dans de bonnes conditions au réfrigérateur et surtout les consommer deux jours au maximum après la cueillette. Il est conseillé de les manger après une cuisson suffisante et jamais crus. 

En cas d'apparition d'un ou plusieurs symptômes (tremblements, vertiges, troubles de la vue, nausées, vomissemments...), le ministère de la Santé préconise d'appeler immédiatement un centre antipoison ou le Centre 15. Les symptômes peuvent apparaître jusqu'à 12 heures après la consommation. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles