Paris : une immense publicité pour le tourisme en Arabie Saoudite fait polémique

Une publicité pour l'Arabie Saoudite fait polémique à Paris. Une publicité pour l'Arabie Saoudite fait polémique à Paris.[© CNEWS]

Récemment affichée sur un immeuble en travaux situé place Théophile Bader (9e), dans le quartier de la Chaussée-d'Antin, une vaste publicité vantant le tourisme en Arabie Saoudite est la cible de vives critiques.

Car si l'affiche de plus de 300 m2 saute aux yeux, visible au beau milieu du carrefour de Chaussée-d'Antin-Lafayette (9e), ce n'est pas tellement sa taille qui dérange, mais plutôt son contenu. Et ce, pour deux raisons.

La première est qu'il s'agit de faire la promotion de l'Arabie Saoudite, une «monarchie totalitaire» selon Jacques Boutault, le maire EELV du 2e, qui «lapide les femmes et décapite ses opposants», renchérit Danielle Simonnet, élue Front de Gauche au conseil de Paris.

L'ONG Reporters sans Frontières a d'ailleurs annoncé saisi la justice française ce mardi 29 octobre pour obtenir le retrait de cette pub, installée un an après l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, y voyant une «provocation» et une «atteinte à la dignité humaine».

La deuxième raison est que cette publicité devrait être – selon la loi – interdite car, comme le rappelle Jacques Boutault, «une bâche n'est autorisée par dérogation au règlement local de publicité que si elle posée sur un bâtiment inscrit au patrimoine».

A l'origine de cette polémique ? Une association d'étudiants de Sciences Po qui a interpellé Anne Hidalgo, la maire de Paris, sur Twitter, lui demandant «une explication sur cette promotion gigantesque [...] qui semble avoir oublié de mentionner ses décapitations d’opposants et lapidations de femmes».

Reste désormais à savoir combien de temps cette publicité – qui couvre le premier étage du futur flagship en travaux de la marque de lingerie Etam – va tenir dans le temps et si elle est réellement illégale ?

À suivre aussi

Polémique «Pensez-vous que ce soit une coïncidence ?» : Israel Folau fait le lien entre les incendies en Australie et le mariage gay
L'Arabie saoudite essaye de casser son image ultraconservatrice.
Polémique Arabie Saoudite : les autorités embarrassées par une vidéo qualifiant le féminisme d'«extrémisme»
Santé Trop de dépistages du cancer ? Plusieurs médecins tirent le signal d'alarme

Ailleurs sur le web

Derniers articles