Influenceuse beauté avant l'heure, maîtresse supposée de Giscard, auteur d'un livre sur la finance... Cinq infos méconnues sur Marie Laforêt

Marie Laforêt, photographiée ici en 1972, reconnaissait elle-même avoir eu une vie «mouvementée» [Crédit photo : AFP]

La chanteuse et actrice Marie Laforêt est morte ce samedi 2 novembre à Genolier, en Suisse, à l'âge de 80 ans. Voici cinq infos méconnues sur celle qu'on appelait «la chanteuse aux yeux d'or», et qui disait avoir eu «une carrière faite de bric et de broc mais une vie remplie du début à la fin».

Influenceuse beauté avant l'heure

Marie Laforêt a été une chanteuse très en vogue, avec des tubes tels que «Les vendanges de l'amour» ou «Viens, viens», mais également une actrice, dont la beauté a inspiré les plus grands réalisateurs.

Dans les heures qui ont suivi l'annonce de son décès, l'Institut national de l'audiovisuel a d'ailleurs mis en ligne une délicieuse archive, datant de 1965, sur laquelle on peut la voir enregistrer un tuto maquillage, cinquante ans avant les premières influenceuses beauté.

Durant quatre minutes, Marie Laforêt explique ainsi de sa voix douce comment se démaquiller parfaitement, pour ensuite creuser sa paupière, donner une impression de profondeur à son regard, ou encore mettre «du rimmel» sur ses beaux yeux jaunes-verts.

«Voilà la chose finie», dit-elle pour commenter le résultat. Et d'ajouter : «Je n'ai pas l'air gaie mais vous savez, ça ne fait pas mal !».

possible Maîtresse de Valéry Giscard d'Estaing 

Icône du cinéma et de la chanson, Marie Laforêt est également connue pour avoir vécu sa vie privée en femme libre. De son vrai nom Maïtena Doumenach, la belle d'origine basque a ainsi eu plusieurs hommes dans sa vie. 

D'après une biographie consacrée à Valéry Giscard d'Estaing, écrite par Georges Valance, elle aurait même compté parmi ses amants l'ancien président de la République.

Mais, comme le relate Gala, l’ancien chef d’État, séducteur invétéré, n’allait pas pour autant sacrifier son mariage pour l'envoutante chanteuse. D'ailleurs, marié à Anne-Aymone depuis 1952, Valéry Giscard d’Estaing n’a jamais mis son union en péril.

Maman de la réalisatrice Lisa Azuelos

Mariée cinq fois, Marie Laforêt a eu trois enfants. Parmi eux, la réalisatrice Lisa Azuelos, âgée aujourd'hui de 53 ans. C'est d'ailleurs elle, par l'intermédiaire de son attaché de presse, qui a officialisé le décès de Marie Laforêt à la presse.  

000_1cb7fy_5dbf02a18e234.jpg

Lisa Azuelos, dont le père est l'homme d'affaires d'origine marocaine Judas Azuelos, a notamment réalisé les films «LOL» (sorti en 2009, avec Sophie Marceau) ou encore «Dalida», biopic de la célèbre chanteuse, sorti en 2017.

Elle est aussi la mère de Jean-Medhi-Abraham Azuelos

De sa relation avec Judas Azuelos (1965-1967) naîtra également un fils : Jean-Medhi-Abraham, âgé aujourd'hui de 52 ans.

Un prénom tout à fait symbolique puisque composé à partir des trois religions du Livre, soit le christianisme, l'islam et le judaïsme.

jean_medhi_azuelos_capture_ecran_youtube_5dbf06b836b8f.jpg

[Jean-Medhi-Abraham Azuelos, ici en 2015 / Capture YouTube / VJ KO]

A noter que Marie Laforêt était également maman d'un troisième enfant, Eve-Marie-Déborah Kahn, née en 1974, et issue de sa relation avec le collectionneur d'art Alain Kahn-Sriber.

Auteur de plusieurs livres, dont un sur la finance

Auteur de plusieurs livres, surtout des ouvrages de recettes de cuisine vegan, Marie Laforêt fait parler d'elle en 2002 pour une affaire financière.

Elle est en effet liée par l'un de ses époux à la famille de Didier Schuller, l'ancien directeur de l’office HLM des Hauts-de-Seine condamné dans une affaire de financement occulte.

De là naîtra l'inspiration d'écrire un livre engagé où elle dénonce les dérives de la finance. Intitulé «Panier de crabes : les vrais maîtres du monde», il paraît en 2002. Elle en fera d'ailleurs la promotion dans une émission de Thierry Ardisson.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles