Paris : l'opérateur de trottinette électrique participatif Pony veut s'installer dans la capitale

A Paris, Pony envisage de vendre jusqu'à 5.000 trottinettes aux Parisiens. A Paris, Pony envisage de vendre jusqu'à 5.000 trottinettes aux Parisiens.[© Wolf & Kick / Pony]

Un mix entre location et achat. La start-up française Pony a annoncé ce lundi 4 novembre sa candidature à l'appel d'offres de la municipalité parisienne pour devenir l'un des deux ou trois opérateurs de trottinettes électriques autorisés à développer son modèle à Paris.

Avec un concept différent des autres opérateurs de free-floating déjà installés dans les rues de la capitale. Pony propose en effet aux Parisiens de devenir propriétaire des vélos et trottinettes disposés dans toute la ville, sur un modèle dit «participatif».

Concrètement, chacun de ces petits véhicules appartiendra donc à un «angel» (ie. un «propriétaire») qui le mettra ensuite à la disposition des clients de Pony. Les recettes générées a posteriori par les trajets seront ensuite partagées à 50-50 entre chaque propriétaire et la start-up, qui assure quant à elle la maintenance et la recharge du service.

«C'est sur ce modèle économiquement efficace que Pony souhaite construire son développement à Paris et dans d'autres villes», a ainsi communiqué l'entreprise, déjà installée à Angers et à Bordeaux, qui se vante d'être «aujourd'hui le seul et unique opérateur de vélos et trottinettes partagés à être rentable, avec 60 % de marge brute».

Pour devenir «angel», il faudra débourser 720 euros pour une trottinette et 220 euros pour un vélo. Ces derniers pourront évidemment s'en servir gratuitement. Côté rentabilité, ils pourront toucher «entre 130 et 150 euros par mois environ», selon Paul-Adrien Cormerais, le co-fondateur de Pony.

Un système participatif unique en son genre qui a surtout permis à l'opérateur de «diviser par trois les dégradations et actes de vandalisme sur les trottinettes et les vélos Pony à Angers comme à Bordeaux». «Le modèle instaure une nouvelle relation entre les urbains et ces trottinettes utiles à la mobilité de tous», a ainsi souligné le groupe.

img_7319_5dc036ce5d401.jpg

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles