Intervention dans un lycée de Mulhouse : il s'agissait d'une «fausse alerte»

Le lycée avait été évacué et un périmètre de sécurité avait été déployé.[AFP]

Le lycée Rooselvelt de Mulhouse a été le théâtre d'une vaste intervention policière ce mercredi 6 novembre après une «fausse alerte»à la bombe.

Dnas l'après-midi, les policiers avait reçu deux appels, l'un évoquant une bombe et l'autre évoquant un «groupe de plusieurs individus armés dans les toilettes». Les forces de l'ordre étaient rapidement intervenues, évacuant le lycée et déployant un périmètre de sécurité. 

La procureure de la République de la ville, Edwige Roux-Morizot, a indiqué en d'après-midi qu'il «n'y avait plus d'inquiétude à avoir». Les forces de l'ordre qui ont fouillé l'établissement scolaire n'ont «rien trouvé». 

«Comportement irresponsable» 

Dans un communiqué, le préfet du Haut-Rhin «remercie les forces de l'ordre pour leur intervention rapide et efficace». Il dénonce également «le comportement irresponsable de l'auteur de cette fausse alerte». 

À suivre aussi

Mulhouse : une école pour devenir croupier ouvre ses portes
Haut-Rhin Mulhouse : une école pour devenir croupier ouvre ses portes
Faits divers La mère de famille défenestrée par son mari à Colmar est décédée
Disparition Haut-Rhin : une information judiciaire ouverte après l'enlèvement d'une petite fille de 17 mois à Wintzenheim

Ailleurs sur le web

Derniers articles