Paris : la place de la Bastille s'ouvre sur le port de l'Arsenal

L'escalier – qui descendra vers le port de l'Arsenal – est en cours de construction depuis octobre. L'escalier – qui descendra vers le port de l'Arsenal – est en cours de construction depuis octobre.[© Mairie de Paris]

Alors que la transformation de la place de la Bastille est en cours depuis plusieurs mois, une nouvelle étape des travaux doit être franchie ce mercredi 6 novembre, avec l'ouverture du site vers le port de l'Arsenal.

Enfoui sous terre depuis la construction du métro, le canal Saint-Martin – qui se jette ici dans la Seine – doit en effet être rouvert à l'air libre sur quelques mètres, afin d'y ouvrir un accès pour les Parisiens, afin qu'ils puissent profiter des futures berges qui y seront installées.

Pour cela, cinq immenses poutres métalliques de 30 tonnes – datant de la fin du XIXe siècle – ont été retirées à l'aide de grandes grues afin, selon la maire de Paris Anne Hidalgo, «de permettre à la place de s'ouvrir sur le port de l'Arsenal».

Cette ouverture ainsi créée permettra ainsi d’élargir le quai bas situé au niveau du canal et du port de l’Arsenal et de construire – d'ici au premier trimestre 2020 – un escalier permettant de rejoindre le port de l'Arsenal et son jardin depuis la place de la Bastille.

«C'est une étape clef, un exploit technique et un changement radical du visage de la place. On va retrouver le contact au fleuve et au port de l'Arsenal», a ajouté Jean-Louis Missika, l'adjoint à la mairie de Paris en charge de l'urbanisme, de l'espace public et des projets du Grand Paris.

Depuis mi-juin, la place n'est désormais plus un carrefour giratoire et affiche un nouveau sens de circulation. En parallèle, environ 40 % d'espaces piétons supplémentaires ont été gagnés sur 6.934 mètres carrés auparavant dévolus à la voiture.

Au total, sept places parisiennes – dont la Madeleine, le Panthéon, la place des Fêtes, Italie, Gambetta, Nation et Bastille (en cours de transformation pour la plupart) – font partie d'un grand plan de réaménagement de la mairie, pour un coût total de 50 millions d’euros.

À suivre aussi

La nouvelle Samaritaine ouvrira en avril 2020, pour les 150e anniversaire de sa création.
Urbanisme Paris : la «Samaritaine 2020» se dévoile avant son ouverture en avril prochain
Environnement Emmanuel Macron a décidé d'abandonner le projet pharaonique d'Europacity en région parisienne
L'institution et l'architecte sont en conflit à ce sujet depuis début 2015.
Urbanisme Paris : pourquoi Jean Nouvel porte-t-il plainte contre la Philharmonie, dont il est l'architecte ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles