Les Français boivent en moyenne 1170 verres d'alcool par an

La consommation d'alcool des Français est pointée du doigt.[CRAIG BARRITT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Dans son panorama de la santé 2019, publié ce jeudi, l’OCDE pointe du doigt la consommation de cigarettes et d’alcool des Français par rapport aux autres pays de la zone.

Concernant l’alcool, la France est parmi les pays au-dessus de la moyenne. Alors que celle-ci se situe à près de 9 litres d’alcool pur par an et par habitant dans l'OCDE (soit environ 100 litres de vin), les Hexagonaux affichent une consommation de 11,7 litres, ce qui représente près de 1170 verres d'alcool standard par an en moyenne (chaque verre contenant 10 grammes d'alcool pur, quel que soit le type d'alcool)... En dessous de la Lituanie et ses 12,3 litres, certes, mais cela place les Français à une peu reluisante troisième place en termes de quantité d'alcool absorbé chaque année. 

Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (qui regroupe 36 pays, tel comme les Etats-Unis, l’Allemagne, l’Australie, la Corée du Sud, le Japon, mais aussi le Chili, l’Irlande ou la Slovaquie), les Français cumulent toujours des modes de vie malsains : un adulte sur quatre (25,4%) fume quotidiennement, soit le quatrième taux le plus élevé de l'OCDE, tandis que la consommation d'alcool en France est la troisième plus élevée de la zone.

«Plus de 75.000 personnes sont décédées en France en 2015 de causes de mortalité évitables grâce à la prévention, comme le cancer du poumon ou les causes imputables à l'alcool», souligne l’organisme, qui s’appuie sur les chiffres fournis par l’OMS.

Dans le détail, on apprend que le pourcentage de fumeurs en France (25,7%) est de sept points supérieur à la moyenne de l’OCDE. Le pays accompagne la Grèce, la Turquie et la Hongrie en haut du classement, tandis que le Mexique et l’Islande le clôturent, avec 10% de fumeurs.

une espérance de vie malgré tout au-dessus de la moyenne

Les Français sont également montrés comme mauvais élèves concernant leur surpoids (attention, il ne s'agit pas de l’obésité), avec 64,3% de la population dans ce cas, contre une moyenne de 55,6% dans l’OCDE. Le Japon est le moins touché dans ce domaine (25,3%), tandis que les Etats-Unis sont les plus atteints (71%).

Avec cette énième alerte sur leur mode de vie, les Français pourront néanmoins se réjouir d’avoir malgré tout une espérance de vie de 82,6 ans, soit deux ans de plus que la moyenne. Les soins dispensés par les hôpitaux du pays sont décrits comme étant «de grande qualité».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles