Où se trouvent les 132 «arbres remarquables» de la région parisienne ?

Le cerisier du Japon du Jardin des plantes à Paris figure dans la sélection des 132 arbres.[© F-G Grandin MNHN]

Une centaine d'arbres franciliens ont été labellisés «remarquables» ce lundi 25 novembre par la région Ile-de-France, qui reconnaît ainsi leur caractère exceptionnel et rare.

«Une labellisation officielle» s'est félicité Yann Wehrling, qui entend ainsi «les protéger» et «les considérer comme un élément d'urbanisme et de patrimoine». Le conseiller régional, également président du comité régional de l'arbre remarquable et ambassadeur délégué à l'environnement, a ainsi listé les 132 arbres concernés.

Où se trouvent-ils ?

Dans le détail, seize arbres remarquables se trouvent à Paris, parmi lesquels le cerisier du Japon du Jardin des plantes (5e), le chêne martyr du bois de Boulogne (16e) ou encore le catalpa couché des Serres d'Auteuil (16e).

Dix-sept d'entre eux sont à retrouver en Seine-et-Marne (77), à l'instar du chêne du Rocher Canon, en forêt de Fontainebleau, l'allée de platanes face au château de Vaux-le-Vicomte, à Maincy ou encore l'allée de séquoias géants de Ferrières-en-Brie.

Vingt-quatre autres sont situés dans les Yvelines (78), notamment les châtaigniers de Tournebride, à La Celle-Saint-Cloud, le chêne de la Bergerie nationale de Rambouillet ou encore le sophora du Japon du Petit Trianon de Versailles.

Par ailleurs, vingt de ces arbres se situent en Essonne (91), parmi lesquels le platane du parc du Château de Morsang-sur-Orge, le chêne de la Vierge, à Bures-sur-Yvette ou encore le vieux chêne de la forêt de Sénart.

capture_decran_2019-11-25_a_16.18.13_5ddbf145dbdd8.png

Quinze autres se trouvent dans les Hauts-de-Seine (92), à l'instar du cèdre du Liban de l'Arboretum de la Vallée aux loups de Chantenay-Malabry, les cerisiers du Japon du bosquet nord du parc de Sceaux ou encore le peuplier noir du parc de l'île Saint-Germain, à Issy-les-Moulineaux.

Dix d'entre eux peuvent également être contemplés en Seine-Saint-Denis (93), notamment le cèdre du Liban de Livry-Gargan, le chêne historique de Neuilly-Plaisance, situé près de l'église Notre-Dame de l'Assomption ou encore les arbres du parc du Saussay.

Tout comme dans le Val-de-Marne (94), où on en retrouve onze, tels que le tilleul du parc de la mairie à Rungis, les quatre ifs et l'érable sycomore du parc André Villette, à Fresnes ou encore la «forêt» de métaséquoias de la Vache noire, à Arcueil. 

Enfin, dix-neuf sont à découvrir dans le Val d'Oise (95), dont le platane de l'hôpital de Taverny, le marronier de la place de l'église, à Fontenay-en-Parisis ou encore le séquoia géant de Magny-en-Vexin.

Un site bientôt créé pour les géolocaliser

Par ailleurs, une plateforme internet sera également lancée afin de «géolocaliser» ces arbres remarquables, afin que les Franciliens puissent les retrouver facilement. En parallèle, un système de parrainage – sous la forme du crowdfunding – permettra d'aider financièrement à leur protection.

«Fière que la région mette en place une politique inédite de protection de ses arbres remarquables et les 'classe' comme des monuments. Merci à Yann Wehrling pour son travail !», a de son côté communiqué Valérie Pécresse, la présidente de la région.

À suivre aussi

Environnement Start-up : Des emballages écolos et décoratifs pour un Noël vert
Environnement La glace du Groenland fond sept fois plus vite que dans les années 1990
Environnement Biodiversité : plus de 30.000 espèces menacées

Ailleurs sur le web

Derniers articles