Paris : l'opérateur de scooters électriques Coup va jeter l'éponge

Après 3 ans à Paris, le service Coup s'arrête définitivement. Après deux ans à Paris, le service Coup va s'arrêter définitivement.[© Coup]

Un coup dur pour les usagers parisiens. L'opérateur de scooters électriques Coup a annoncé ce lundi 25 novembre l'arrêt «très prochain» de son service de location en free-floating dans la capitale.

«Compte tenu d'un marché extrêmement concurrentiel et générant des coûts élevés, le maintien des activités de Coup sur le long-terme s'avère économiquement non viable», a en effet communiqué la marque, ce lundi 25 novembre. 

Lancé à Berlin en 2016, puis à Paris à l'été 2017, Coup fait actuellement rouler 2.200 petits scooters électriques noirs et verts dans la capitale françaises. Loués à la minute, ils sont disponibles 24h/24, sept jours sur sept.

«Une flotte opérationnelle et un service de qualité», selon Coup, qui «a nécessité des investissements importants» [...] générant «un coût très élevé». Trop élevé sans doute pour la marque qui a quand même tenu plus de deux ans à Paris.

A noter que Coup s'engage à rembourser les minutes non consommées des packs prépayés, alors que les trajets gratuits continuent d'être assurés jusqu'à l'arrêt total de l'activité, ainsi qu'à «accompagner ses 25 collaborateurs» du site parisien dans leur recherche d'emploi.

Après le précédent arrêt de Mober fin 2017, il ne restera donc plus dans la capitale qu'un seul opérateur de scooter électriques en libre-service : Cityscoot.

À suivre aussi

Une vingtaine de partenaires proposent des offres promotionnelles en vue de la grève du 5 décembre.
Mouvement social Cityscoot, Jump, Ubeeqo... Les transports alternatifs pour la grève générale
Près de la moitié des usagers des trottinettes Dott à Paris les utilisent moins de 1 à 3 fois par mois.
Free-floating Paris : qui sont les utilisateurs des trottinettes électriques en libre-service ?
En l'espace de dix ans, la capitale a connu plusieurs changements significatifs.
Rétrospective Les 10 événements qui ont changé Paris pendant les années 2010

Ailleurs sur le web

Derniers articles