Emmanuel Macron «assume totalement» ses propos sur la «mort cérébrale» de l'Otan

Emmanuel Macron.[AFP]

Le président français Emmanuel Macron a déclaré jeudi «assumer totalement d'avoir levé des ambiguïtés» avec ses propos controversés sur l'Otan en état de «mort cérébrale».

Après un entretien avec le secrétaire général de l'Alliance atlantique Jens Stoltenberg, il a aussi regretté «la déconnection criante et inacceptable» des discussions au sein de l'Otan depuis deux ans autour du montant de la contribution financière américaine.

Le chef de l'Etat a également annoncé qu'il était prêt à revoir «toutes les options stratégique» de la France au Sahel et a réclamé à ses alliés une «plus grande implication» contre «le terrorisme» dans la région, après avoir reçu le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

Au Sahel, «la France est impliquée et agit pour le compte de tous. La mission qui est la nôtre là-bas est importante. Néanmoins le contexte que nous sommes en train de vivre au Sahel nous conduit aujourd'hui à regarder toutes les options stratégiques», a déclaré le président français, trois jours après la mort accidentelle de 13 militaires français lors d'opérations de combat dans le sud du Mali.

 

À suivre aussi

Réforme des retraites : Edouard Philippe défend le projet d'un système universel
Politique Retraites : Edouard Philippe défend à nouveau le projet de réformes
Politique Congrès d'EELV : bientôt un nouveau patron pour les Verts
Edouard Philippe : «Nous ne transigerons pas sur l’objectif de cette réforme des retraites»
Politique Edouard Philippe : «Nous ne transigerons pas sur l’objectif de la réforme des retraites»

Ailleurs sur le web

Derniers articles