Grève du 5 décembre : comment se faire rembourser 500 euros après l'achat d'un vélo électrique ?

Des vélos électriques de plus en plus prisés à Paris. Des vélos électriques de plus en plus prisés à Paris.[© FRANCOIS GUILLOT / AFP]

Annoncée pour février 2020, la prime de 500 euros (maximum) offerte par la région Ile-de-France pour tout achat d'un vélo électrique sera finalement effective dès le dimanche 1er décembre, en vue de la grève du 5 décembre.

Mais attention, si la prime pourra être demandée pour tout achat de vélo électrique réalisé à partir du 1er décembre, celle-ci ne pourra pas être versée avant février 2020. Quelles sont les conditions à remplir pour en bénéficier ? Comment être sûr de se faire rembourser ? Voici la démarche à suivre :

Quels deux-roues concernés ?

Seuls les vélos à assistance électrique neufs – aussi baptisés 'VAE' – ainsi que les vélos cargo à assistance électrique sont concernées par cette offre. Certains accessoires de sécurité (le panier, le casque ou encore l'antivol) pourront également être compris dans le prix, si ces derniers sont présentés sur la même facture que le vélo.

A savoir que la prime correspondra à 50 % du prix total de cette facture, dans la limite maximum de 500 euros pour un VAE et 600 euros pour un vélo cargo. A titre d'exemple, un vélo payé 799 euros ne pourra donc pas être remboursé plus de 399,5 euros.

quels critères incontournables ?

Quelques critères sont à respecter obligatoirement pour pouvoir en bénéficier : il faut notamment habiter en Ile-de-France, être majeur, avoir acheté son vélo à partir du 1er décembre 2019, avoir acheté un vélo à assistance électrique neuf conforme à la réglementation en vigueur.

A savoir également qu'une seule aide par personne sera débloquée pour une durée de 5 ans, que la revente du vélo est interdit pendant 3 ans, et qu'il faudra avoir demandé les aides financières locales (s'il y en a) en amont de la demande envoyée à Ile-de-France Mobilités.

quelles factures indispensables ?

Attention surtout à bien récupérer et conserver la preuve d'achat (facture officielle à l'appui) ainsi que le certificat de conformité (aussi appelé certificat d'homologation) afin de les joindre au dossier.

Et ce, jusqu'au 20 février 2020, date à laquelle la demande de remboursement sera officiellement ouverte par Ile-de-France Mobilités. Attention donc à ne rien perdre avant cette date fatidique. Un site web dédié sera alors mis en ligne.

quels documents à fournir ?

Outre la facture d'achat du vélo et de ses accessoires et le certificat d'homologation, la personne intéressée par la demande de remboursement devra également se doter d'une copie d’un justificatif de domicile de moins de trois mois au nom du demandeur ou une attestation d’hébergement, d'une copie d'une pièce d’identité et d'un RIB.

Enfin, il faudra également faire parvenir à Ile-de-France Mobilités le justificatif d’obtention ou de refus d’une aide financière à l’achat d'un vélo électrique de la ville ou intercommunalité (s'il y en a). A titre d'exemple, à Paris, l'achat d'un vélo électrique est remboursé à hauteur de 33 % du prix total, pour un montant maximum de 400 euros TTC.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles