Orne : après un anniversaire, deux adolescents meurent dans un incendie

Le sinistre aurait pris lorsqu'un tapis, situé près d'un poêle de chauffage, s'est enflammé dans la nuit. [JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP]

Une fête qui bascule dans l'horreur et tout un village sous le choc. Deux adolescents, âgés de 13 et 15 ans, sont morts ce dimanche 1er décembre dans l'incendie d'une maison située à Saint-Nicolas-de-Sommaire, dans l'Orne, à l'issue d'une fête d'anniversaire.

Suivant les premières informations relayées dans la presse régionale, notamment par France Bleu et Ouest-France, le sinistre aurait pris lorsqu'un tapis, situé près d'un poêle de chauffage, s'est enflammé dans la nuit.

Sur place se trouvait une dizaine de personnes endormies, toutes appartenant à la même famille, et qui étaient restées sur place après une fête d'anniversaire.

Plusieurs d'entre eux, qui dormaient au rez-de-chaussée, ont réussi à s'échapper et auraient alors tenté de réveiller leurs proches qui dormaient au premier étage, en jetant des cailloux aux fenêtres. 

Mais si certains ont réussi à s'extirper des flammes en sautant par les fenêtres, cela n'a pas été le cas des deux adolescents, dont les corps ont été retrouvés par les pompiers ce dimanche dans la matinée.

Dix personnes hospitalisées, un pompier blessé

Dix personnes, dont un enfant de quatre ans, ont été hospitalisées après avoir été intoxiquées et un pompier aurait été blessé à la jambe.

«Perdre deux enfants, c'est terrible», a commenté, en sanglots, Jacky de Taevernier, le maire de Saint-Nicolas-de-Sommaire auprès de France 3 Normandie, arrivé dès les premiers instants du drame.

Alors qu'une cellule psychologique a été mise en place, le parquet d'Argentan a ouvert une enquête en recherche des causes de la mort.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles