Grève du 5 décembre : en Seine-Saint-Denis, les mairies mettent des bus à disposition des employés qui veulent aller manifester

Rien qu'à Saint-Denis, ce sont six bus qui devraient partir de la Bourse du travail en direction de Paris. [STEPHANE DE SAKUTIN / AFP].

Alors que des milliers de Français se retrouveront paralysés ce jeudi 5 décembre, jour de mobilisation nationale dans les transports contre la réforme des retraites, d'autres se verront mettre à disposition des moyens de locomotion précisément pour aller manifester.

Comme le relate Le Parisien, plusieurs mairies de Seine-Saint-Denis - essentiellement communistes ou Front de gauche et opposées au projet du gouvernement - doivent en effet affréter des bus pour les agents municipaux ou les habitants souhaitant rejoindre le cortège parisien en début d'après-midi.

Rien qu'à Saint-Denis, ce sont mêmes six cars qui devraient partir de la Bourse du travail à midi, direction Paris, indique le quotidien de la capitale qui précise que trois sont commandés par la mairie de Laurent Russier (PCF), et les trois autres par les organisations syndicales.

Pas de mesures équivalentes dans les mairies de droite

Dans cette ville populaire et à forte fibre sociale, l'édile a envoyé un mail aux agents communaux pour les prier de se joindre à la contestation, alors qu'une communication similaire a aussi faite sur les réseaux sociaux à destination cette fois des Dyonisiennes et des Dyonisiens.

Dans ce contexte, plusieurs mairies et services publics du département seront fortement affectés. Des «services minimums» devraient toutefois être assurés, notamment à Villepinte ou Aubervilliers.

Dans les quelques mairies de droite, ni transport dédié, ni fermeture de mairie, ne sont en revanche envisagés.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles