Paris : un chef-d'oeuvre de Paul Gauguin adjugé 9,5 millions d'euros chez Artcurial

Le tableau a été vendu près de deux fois son estimation. Le tableau a été vendu près de deux fois son estimation.[© Artcurial]

Proposée pour la première fois sur le marché, cette toile signée par le peintre français Paul Gauguin (1848-1903) – réalisée lors de sa période dite «tahitienne» – a été vendue 9,5 millions d'euros ce mercredi 3 décembre par la prestigieuse maison Artcurial.

Cette peinture tahitienne – baptisée «Te Bourao II» et datée de 1897 – appartenait à un collectionneur «non européen» et était estimée entre 5 et 7 millions d'euros. Elle a été vendue près de deux fois le prix de cette estimation, à un «collectionneur international» a annoncé Artcurial, ajoutant que ce dernier avait fait savoir que «le tableau restera en France».

Très prisé en effet, il fait partie d'un «cycle majeur», selon Artcurial, de neuf tableaux réalisés à Tahiti, envoyés ensuite à Paris. Parmi eux, il est aujourd’hui toujours le seul à être encore en possession d'un propriétaire privé.

Les huit autres ont en effet été acquis par les plus grands musées du monde entier, tels que le musée des Beaux-Arts de Boston (Etats-Unis), le musée de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg (Russie) ou encore le musée d’Orsay à Paris (France).

«Dans cette œuvre testament du cycle tahitien, [...] la palette subtile révèle une nature riche de symboles : un cours d’eau qui serpente, la fleur éclose, le cavalier qui s’éloigne»,avait ainsi expliqué ainsi Bruno Jaubert, le directeur associé du département Art Moderne d'Artcurial, au sujet de la toile.

«Artcurial est honoré de présenter une nouvelle fois une œuvre majeure dont l’histoire se conjugue avec les plus grandes institutions muséales du monde», s'était également félicité Fabien Naudan, le vice-président de la prestigieuse maison française de vente aux enchères.

Aucune oeuvre de la période tahitienne de Paul Gauguin n'avait été présentée sur le marché français depuis plus de vingt ans.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles