Pénurie d'essence : quelles sont les stations-services qui distribuent encore du carburant ?

Depuis jeudi 28 novembre, un nombre important de stations-service est affecté, à travers le pays, par une vaste pénurie d'essence. Le manque de carburants risque de se faire ressentir jusqu'à au moins jeudi 5 décembre, jour de mobilisation contre la réforme des retraites.

En cause : la suppression de la fiscalité réduite sur le gazole non routier contre laquelle s'élève les professionnels des travaux publics. Après le Finistère dimanche et l'Ille-et-Vilaine lundi, les préfets du Morbihan et des Côtes-d'Armor ont pris à leur tour mardi des arrêtés réquisitionnant des stations-services «afin d'assurer la continuité des services chargés d'une mission prioritaire».

tous les dépôTS Pétroliers ont été débloqués

L'Ouest du pays est particulièrement touché par la grogne sociale. Lundi, des premières pénuries ont été signalées en Île-de-France et dans la région de Marseille. Mardi, on a appris la levée du blocage des dépôts du Mans, de Vern-sur-Seiche, Brest, Rennes et La Rochelle. Celui de Lorient a été débloqué mercredi.

Dans la soirée, le gouvernement a indiqué que le niveau des stocks de carburants «ne donnait lieu à aucune inquiétude». Il n'empêche, de nombreuses stations sont à sec depuis plusieurs jours.

Consultez la carte.

Lundi, une rencontre organisée à Bercy avait permis de désamorcer quelques tensions. Restait, néanmoins, un principal point de crispation : le délai d'application de la loi. En attendant une éventuelle poursuite des négociations, le gouvernement a d'ores et déjà affiché sa fermeté sur le sujet.

À suivre aussi

Transports Grève générale : TGV, RER, métro, bus, avion... Le point sur les prévisions de trafic pour vendredi
Transports Grève du 5 décembre : avez-vous le droit de ne pas aller au travail ?
Blocage du dépôt de Vern-sur-Seiche, le 1er décembre 2019 [Damien MEYER / AFP/Archives]
Social Les gendarmes débloquent le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche

Ailleurs sur le web

Derniers articles