Infirmière poignardée et retraité les mains coupées : ce que l'on sait du double meurtre du Loiret

Le ou les assassins sont activement recherchés (image d’illustration).[LOIC VENANCE / AFP]

L’acte est glaçant et a plongé le Loiret dans la sidération. Une infirmière a été retrouvée poignardée au bord d’une route lundi, puis l’un de ses patients découvert chez lui, mort également, les mains coupées. Depuis, le ou les assassins sont recherchés. Le point sur l’enquête.

Karine Foucher, poignardée et abandonnée au bord d’une route

L’affaire s’est déclenchée lundi matin, quand le corps de Karine Foucher, infirmière libérale de 42 ans, a été découvert par des automobilistes. Il gisait dans un champ, au bord d’une route. Toujours vivante à l’arrivée des secours, la mère de deux enfants avait les mains attachées dans le dos par des câbles téléphoniques. Poignardée plusieurs fois au cou, au thorax et au visage, les pompiers n’ont pas pu la sauver.

Jacques Samson, son patient, battu à mort et les mains coupées

Le jour de son meurtre, Karine Foucher devait se rendre à Châlette-sur-Loing, chez un patient de 84 ans, Jacques Samson. Or, la sœur et l’aide-ménagère de celui-ci avaient signalé aux forces de l’ordre sa disparition, inquiètes du fait qu'il n'avait plus donné de nouvelles. En se rendant chez le retraité, les agents l’ont retrouvé mort, sous des couvertures, au fond de son lit.

Les résultats de l’autopsie ont révélé qu’il avait reçu plusieurs coups de poing. Des hématomes au visage et au cou ont été notés. Pire, ses mains ont été coupées post mortem, au niveau des poignets. Elles n’ont pas été retrouvées. En revanche, les enquêteurs de la section de recherche de la gendarmerie d'Orléans ont constaté qu’un chouchou et une barrette cassée appartenant à l’infirmière se trouvait au domicile du retraité. Un domicile situé à deux kilomètres du lieu où le corps de Karine Foucher a été découvert. Le procureur d’Orléans a ainsi affirmé mardi qu’il s’agissait bel et bien d’une seule et même affaire.

Que s’est-il passé ?

L'explication principale de ce double meurtre est un cambriolage qui a mal tourné, durant lequel Karine Foucher aurait surpris les agresseurs. L’infirmière commençant très tôt ses tournées (6h) et Jacques Samson était l’une de ses premières visites. Les meurtriers auraient d'abord tué le retraité à son domicile, avant d'emporter leur seconde victime avec eux et la tuer quelques kilomètres plus loin.

Où a été tuée l’infirmière ?

Un autre mystère existe dans cette affaire : l’endroit où Karine Foucher a été assassinée. Elle ne l’a pas été dans la maison de Jacques Samson, affirme les enquêteurs. Les meurtriers l’auraient fait monter dans sa voiture, avant de la poignarder. Des taches de sang ont été relevées dans l’habitacle.

les assassins arrêtés ?

Le procureur de la République d'Orléans a indiqué le 6 décembre que deux suspects, un frère et une soeur, ont été placé en examen pour le double crime. Ils résidaient dans un pavillon non loin de la maison du retraité.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles