«Saturday Night Live» : Paul Rudd en Emmanuel Macron règne sur la cafèt de l’OTAN

Dans la cafétéria de l'Otan, Jimmy Fallon incarne Justin Trudeau, Paul Rudd Emmanuel Macron, et James Corden Boris Johnson.[Capture d'écran Youtube]

Après une polémique diplomatique, l'émission de sketchs culte du Saturday Night Live parodie Emmanuel Macron en mauvais garçon, avec ses acolytes, Boris Johnson et Justin Trudeau.

Lors du 60ème sommet de l'Otan, une vidéo prise sur le vif semblait indiquer qu'Emmanuel Macron, Boris Johnson et Justin Trudeau se moquaient ensemble du président Donald Trump. Les images ont fait le tour du monde, et ont été utilisées par le candidat aux primaires démocrates Joe Biden dans son clip de campagne.

L'émission d'humour du Saturday Night Live s'est amusée de cette polémique, dans un sketch ce samedi 7 décembre. Dans la cafétéria de l'Otan, Jimmy Fallon incarne Justin Trudeau, Paul Rudd Emmanuel Macron, et James Corden Boris Johnson. Les trois jouent les mauvais garçons assis à la caféteria.

Ils adressent tour à tour des piques à Donald Trump, commentant ses faits et gestes lors de l'Otan. «Il est encore plus bête que Boris» dit le faux Justin Trudeau, alors que Boris Johnson acquiesce en riant «Oui, plus bête que moi !».

donald trump evince d'une soiree a buckingham

Emmanuel Macron et Justin Trudeau essaient ensuite de convaincre Boris Jonhson d'organiser une soirée à Buckingham Palace, sous peine de ne pas «être cool». Donald Trump tente alors de s'inviter à la soirée, au grand désarroi des deux présidents. Après de multiples tentatives pour le décourager, ils demandent à Boris Johnson de lui coller une pancarte «Impeachez-moi» dans le dos. Hilares, les trois chefs d'Etat se tapent dans les mains avec Angela Markel.

La vidéo se termine avec une intervention de Mélania Trump, la compagne du Président, contre le harcèlement. «Chers dirigeants européens, soyez plus gentils» demande-t-elle.

À suivre aussi

Les enfants californiens et texans n'apprennent pas la même histoire des Etats-Unis.
École Etats-Unis : quand les livres d'histoire changent en fonction des Etats et de l'idéologie
International Conflit Iran - Etats-Unis, en direct : la justice iranienne annonce des arrestations dans l'affaire du crash du Boeing ukrainien
Le général Soleimani aurait eu une cible dans le dos depuis plusieurs mois
Iran Donald Trump aurait validé l'assassinat de Qassem Soleimani en juin 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles