Attentat du marché de Noël : un an après, Strasbourg rend hommage à ses morts

Il y a un an, le 11 décembre 2018, cinq personnes étaient abattues par un terroriste islamiste au marché de Noël de Strasbourg. Onze autres étaient blessées. Ce mercredi, la cité alsacienne a organisé plusieurs commémorations pour se souvenir de cet instant tragique de son histoire.

Une journée très particulière, voulue entre émotion, sobriété et fraternité. A 15h, un hommage public sera rendu aux victimes, avec la pose d’une stèle en verre, dont la particularité est d’avoir été dessinée par l’une des victimes de l’attaque. Au même endroit, place de la République, un chêne sera également planté. Le tout en présence de Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, qui assistera à la totalité des commémorations.

cloches et bougies dans la ville

Il se sera, auparavant, entretenu avec les familles des victimes et les rescapés, à la mairie ou la préfecture. Les forces de l’ordre seront elles aussi honorées, avec un «temps de reconnaissance» en présence du ministre, et la remise de médailles. En début de soirée (19h), les portes de la cathédrale de Strasbourg s’ouvriront au public (sous réserve d’inscription), pour un nouveau temps fort.

Là, les proches des victimes prendront la parole, entrecoupés de moments de recueillement et de chants. La Ville a tenu à rappeler qu’il ne s’agirait pas d’une cérémonie religieuse, bien que des représentants de tous les cultes soient conviés. Durant ce moment, les cloches sonneront et seront reprises dans toute la métropole, pendant un quart d’heure, en mémoire des cinq morts. Roland Ries, le maire de Strasbourg, a invité l’ensemble des habitants de la ville à «mettre des bougies à leur fenêtre», à cet instant-là.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles