Elle escroque 25.000 euros à la CAF en se faisant passer pour une mère célibataire, mais est trahie par Facebook

Au total, 25.122 euros ont été versés indûment au couple entre 2014 et 2018.[©PHILIPPE HUGUEN / AFP]

Trahie par les réseaux sociaux, une femme a été condamnée à 1.500 euros d’amende avec sursis, à Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence), après avoir escroqué près de 25.000 euros à la Caisse d’allocations familiales (CAF) en se faisant passer pour une mère célibataire.

C’est en consultant sa page Facebook que la CAF s’est aperçue que la quincagénaire, commerçante ambulante, menait une vie de couple. Cette dernière a en effet publié plusieurs photos en compagnie de son conjoint de 45 ans, rapporte Le Dauphiné. Une situation que la principale intéressée n’a pas déclarée à l’organisme social pour percevoir diverses aides sociales.

25.122 euros versés indûment

Face aux enquêteurs, la prévenue a reconnu avoir réalisé de fausses déclarations. Son compagnon quant à lui n’a pas nié sa complicité, et a justifié leur supercherie par des difficultés financières. Au total, 25.122 euros ont été versés indûment au couple entre 2014 et 2018, date à laquelle les enquêteurs se sont rendus compte de l'escroquerie.

La CAF demande le remboursement des prestations versées, ainsi que des dommages et intérêts. L'homme a été condamné pour recel à la même peine que sa compagne, soit 1.500 euros d’amendes avec sursis. L’affaire a été renvoyée en mai 2020.

À suivre aussi

Faits divers Femme enceinte tuée par des chiens dans l'Aisne : une bénévole raconte avoir été mordue par Curtis
C'est un chien de la brigade canine qui a senti la drogue dissimulée.
Faits divers Perpignan : la police retrouve de la drogue cachée dans des boîtes de conserve
Faits divers Toulouse : un piéton de 20 ans meurt renversé par une voiture

Ailleurs sur le web

Derniers articles