Paris : le projet de rénovation de la Gare du Nord va-t-il enfin voir le bout du tunnel ?

Les propositions d'amélioration sont attendues dès ce jeudi 19 décembre. Les propositions d'amélioration sont attendues dès ce jeudi 19 décembre.[© Station Nord]

Au coeur du débat depuis plusieurs mois, le projet de rénovation de la Gare du Nord (10e) pourrait bien prendre un nouveau départ, alors qu'est attendu ce jeudi 19 décembre le rapport des quatre experts mandatés par la mairie parisienne «pour retravailler» ce dossier controversé.

Depuis mi-novembre, ce comité d'experts – parmi lesquels des architectes et urbanistes renommés – travaille en effet «à formuler des pistes d'amélioration», qu'il faudra ensuite «transmettre à la commission d'enquête et aux parties prenantes». En septembre dernier, ces derniers avaient co-signé une tribune dans Le Monde pour dénoncer la restructuration de la Gare du Nord en «StatioNord», un projet qu'ils qualifiaient d'«inacceptable» sur le plan architectural et trop tourné vers le commerce.

Des propositions d'amélioration qui resteront «confidentielles» dans un premier temps, nous indique-t-on à la mairie, pendant qu'elles seront étudiées et retravaillées par le cabinet de Jean-Louis Missika, l'adjoint parisien chargé de l'urbanisme et celui d'Alexandra Cordebard, la maire du 10e. Ces derniers rendront ensuite publiques leurs pistes de réflexion au début du mois de janvier.

Le préfet aura le dernier mot

En parallèle, une enquête publique – lancée le 20 novembre dernier par la préfecture de région et conduite par une commission indépendante – a été ouverte afin que les volontaires «puissent s'informer et s'exprimer sur ce projet». A l'issue de cette démarche, la commission «établira son rapport et consignera ses conclusions», normalement d'ici à février 2020.

Les promoteurs du projet (Auchan et la SNCF) auront alors un mois pour y répondre, avant que la commission d'enquête n'émette un avis favorable, ou pas. L'objectif est ainsi de faire remonter les avis de chacun et trouver un terrain d'entente entre tous les acteurs d'ici au mois de mai, avec à la clé, la délivrance du permis de construire par le préfet.

des délais difficiles à tenir

Et le temps presse tant l'enjeu de ce chantier «pharaonique» est de taille. Celui-ci doit en effet être terminé pour les JO en 2024, car la gare du Nord sera l'un des principaux hubs pour la desserte de la Seine-Seint-Denis, qui accueillera les athlètes ainsi que de nombreuses compétitions. Or, chaque contretemps compromet un peu plus cet objectif.

D'autant qu'un nouveau protagoniste est récemment intervenu dans le dossier. Mi-décembre, un collectif baptisé «Retrouvons le nord de la Gare du Nord» s'est en effet créé, avec la ferme intention d'«élaborer un projet alternatif». Composé de membres associatifs écologistes et soutenu par plusieurs élus de gauche, ce groupe porte l'ambition d'imaginer «un nouveau projet de sobriété environnemental et financier, [...] qui répond aux besoins réels».

À suivre aussi

La rue Annie Girardot a été inaugurée en 2012, dans le 13e arrondissement de Paris.
patrimoine Paris : qui décide de la dénomination des rues de la capitale ?
Il faudra attendre le 3 février pour que les élus parisiens valident le choix de l'emplacement.
Hommage Paris : Johnny Hallyday aura bientôt une esplanade à son nom dans le 12e
Urbanisme Paris : le projet d'Anne Hidalgo pour réaménager la porte de La Chapelle

Ailleurs sur le web

Derniers articles