Les écrans responsables de l'apparition de troubles du langage chez les enfants

L'exposition des enfants aux écrans est un problème de santé publique selon les professionnels de santé. L'exposition des enfants aux écrans est un problème de santé publique selon les professionnels de santé.[TANG CHHIN Sothy / AFP]

Exposer son enfant aux écrans le matin avant l'école. Ne pas discuter avec lui des contenus qu'il regarde. Deux comportements qui augmenteraient les risques pour lui de développer des troubles primaires du langage.

C'est la conclusion d'une étude menée par des professionnels de santé d'Ile-et-Vilaine. Portant sur 276 enfants âgés de 3 ans et demi à 6 ans et demi de ce département, elle montre que «les enfants qui étaient exposés aux écrans le matin avant l'école et qui discutaient rarement, voire jamais, du contenu des écrans avec leurs parents multipliaient par six leur risque de développer des troubles primaires du langage». Des troubles qui vont «du simple retard de langage aux dysphaxies de développement». L'étude a été publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire de Santé publique France.

L'exposition aux écrans dès le matin épuiserait les enfants, qui en conséquence seraient moins disposés à suivre les apprentissages lors de la suite de la journée à l'école. 

Le fait de ne pas discuter du contenu des écrans avec son enfant pourraît être également délétère pour sa capacité à apprendre. «Même adapté à l'âge, le contenu peut ne pas être adapté à la personnalité de l'enfant», écrivent les professionnels.

l'exposition précoce aux écrans et la durée d'exposition pas liées à l'apparition de troubles du langage

En revanche, l'étude n'a pas permis de faire de lien entre l'exposition précoce aux écrans et l'apparition de troubles du langage, une association pourtant établie par des études précédentes. «L'âge de la première exposition aux écrans, avait pu être dans notre étude sous-estimé par les parents, par le biais de mémoire ou la peur du jugement social», nuance le rapport.

Même son de cloche sur un potentiel lien entre la durée d'exposition aux écrans des enfants et l'apparition de troubles du langage. «Ce résultat n'a pas été retrouvé dans notre étude», est-il écrit.

Même s'ils déclarent qu'«il n'existe aucun consensus international sur l'exposition aux écrans», les professionnels de l'étude alertent sur ce danger qui «est un problème de santé publique». 

À suivre aussi

L'épidémie de gastro est là : quels sont les gestes de prévention à adopter ?
Santé publique L'épidémie de gastro est là : quels sont les gestes de prévention à adopter ?
L'alcool reste une des premières causes de mortalité en France
Alcool Renaud Bouthier, directeur d'Avenir Santé : «Dry January interroge notre consommation d'alcool»
Le Sénat a adopté à l'unanimité mercredi en première lecture une proposition de loi transpartisane visant à interdire la vente aux mineurs du protoxyde d'azote.
Santé publique Gaz hilarant : le Sénat vote à l'unanimité l'interdiction de sa vente aux mineurs

Ailleurs sur le web

Derniers articles