Poignardée par son compagnon, elle passe 2 semaines avec le couteau dans sa gorge

Les soigneurs ne s’étaient pas aperçus de la lame lorsque la jeune femme avait poussé la porte des urgences la première fois, le 31 décembre.[Pascal PAVANI / AFP]

Le radiologue de l’hôpital de Poissy (Yvelines) n’a pas dû en croire ses yeux. Lors d’un examen pratiqué sur une jeune Moldave de 28 ans, une lame de couteau a été retrouvée dans sa gorge. Cela faisait deux semaines que l’objet y était planté.

Elena, la victime, s’était présentée une première fois aux urgences le 31 décembre, suite à une dispute avec son compagnon. Elle souffrait d’une plaie à la joue, après s’être faite poignarder, raconte Le Parisien. Parlant mal le français, elle n’aurait peut-être pas réussi à expliquer ce qui lui est arrivé, et a été invitée à rentrer chez elle, après avoir été soignée.

Mardi, soit deux semaines plus tard, la jeune femme s’est une nouvelle fois rendue à l’hôpital, souffrant d’importantes douleurs. C’est seulement à ce moment que le corps médical s’est rendu compte de la lame fichée dans sa gorge, l’envoyant en urgence à la Pitié Salpêtrière (Paris) pour se faire opérer. Selon une source proche de l’affaire, il se pourrait que le métal du couteau se soit brisé sur la mâchoire, sans qu’un organe vital ne soit atteint. «Le métal est une matière neutre. Si la plaie est bien soignée, on peut vivre avec dans le corps», explique-t-elle à nos confrères.

En parallèle, une enquête va être ouverte pour faire la lumière sur les circonstances qui ont entrainé la blessure. Le compagnon de la jeune femme est d’ailleurs en cours d’identification pour pouvoir être recherché et interrogé. Elena sera elle aussi auditionnée dès que son état de santé lui permettra.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles