Roissy-Charles-de-Gaulle : 60 maires demandent à l'Etat de «stopper l'agrandissement de l'aéroport»

Un projet controversé. Soudés dans leur combat contre l'agrandissement du terminal 4 de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (95), 60 maires franciliens doivent dévoiler jeudi 16 janvier la lettre qu'ils ont adressé au Président de la République à ce sujet.

Ensemble, ces élus locaux – issus de tous bords politiques et représentant plus d'un million d'habitants – ont en effet rédigé, signé et envoyé une lettre au Président de la République, Emmanuel Macron, lui demandant purement et simplement «l'annulation du projet de terminal 4, comme extension de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle».

Pour rappel, ce projet d'agrandissement – dont les travaux doivent commencer en 2021, avant d'être livrés en 2037 – prévoit notamment de «construire un terminal nouvelle génération», afin d'augmenter la capacité annuelle des aéroports franciliens d'environ 35 à 40 millions de passagers supplémentaires à l'horizon 2037.

Pour cela, ce terminal prendra la place de l'actuel terminal 3 – étendu sur une immense zone de 167 hectares. A l'intérieur, l'accueil client se modernisé et rendu plus confortable, via notamment la création d'«un terminal connecté et intégré» et grâce à «l'extension de la zone de commerces, de restauration et de détente».

Adressée le vendredi 10 janvier et restée sans réponse depuis, cette lettre des 60 maires devrait être rendue publique ce jeudi, à l'occasion d'une conférence de presse organisée par l'ensemble des élus signataires dans les locaux de Plaine commune, à Saint-Denis (93). L'occasion de rappeler leur mécontentement face à ce projet qui pourrait engendrer, selon eux, une hausse considérable du trafic et donc, des nuisances pour la région.

En octobre dernier déjà, un collectif d'associations avait adressé une lettre ouverte au président de la République à ce sujet, lui réclamant d'«abandonner le projet de terminal 4 à Roissy-Charles-de-Gaulle», jugé – selon elles – en totale «contradiction avec les objectifs de l’accord de Paris sur le climat».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles