Tout savoir sur le recensement de la population 2020, qui débute ce jeudi 16 janvier

Au total, 9 millions de personnes et 5 millions de logements vont être recensés. Au total, 9 millions de personnes et 5 millions de logements vont être recensés. [©JOEL SAGET / AFP]

Combien en 2020 ? Le coup d’envoi de la nouvelle campagne de recensement sera donné ce jeudi 16 janvier en France métropolitaine, aux Antilles et en Guyane. Des milliers d’agents recenseurs arpenteront les habitations de quelque 8.000 communes jusqu’au 22 février afin de procéder à un comptage de la population.

Quand et où va-t-il se dérouler ?

Cette année, le recensement de la population française organisé par l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) va se dérouler en deux vagues. Il sera réalisé du jeudi 16 janvier au samedi 15 février dans les 7.000 communes de moins de 10.000 habitants en France métropolitaine, ainsi que dans les Antilles et en Guyane. Le recensement de la Réunion se tiendra du jeudi 30 janvier au samedi 29 février.

Les communes de 10.000 habitants ou plus en métropole et en outremer seront quant à elles recensées à partir du jeudi 16 janvier et jusqu’au samedi 22 février. Pour La Réunion, ce sera du jeudi 30 janvier au samedi 7 mars.

Dans les communes de moins de 10.000 habitants le recensement a lieu chaque année de manière exhaustive - tous les habitants sont concernés par l’enquête -, mais concerne seulement 20% des communes, soit 1/5. Ainsi, au bout de cinq ans, toutes les communes sont recensées. Dans les communes de plus de 10.000 habitants, le recensement est organisé tous les ans auprès d’un échantillon de 8% des logements.

Pour savoir si un agent se présentera à votre domicile, il suffit de vous connecter sur le site de l’Insee, de cliquer sur la rubrique «Et pour moi ?», puis d’entrer le nom de votre commune sur la droite de la page d'accueil.

Qui est concerné par le recensement ?

Toutes les personnes résidant depuis au moins un an sur le territoire français sont concernées par le recensement, et ce, quelles que soient leur nationalité, leur situation administrative, et leur lieu de résidence (maison de retraite, résidence étudiante, ...). Au total, 9 millions de personnes seront recensées.

A quoi sert le recensement ?

Le recensement permet de savoir combien de personnes vivent en France et d'établir la population officielle de chaque commune. Cette enquête fournit également des informations sur les caractéristiques de la population, à savoir l’âge, la profession, les moyens de transport utilisés, ou encore les conditions de logement.

Le tout, pour pouvoir définir les moyens de fonctionnement des communes. En effet, le nombre d’habitants permet de calculer le budget alloué par l’État aux diverses communes françaises : plus une commune est peuplée, plus cette participation est importante.

De ces chiffres découlent également le nombre d'élus au conseil municipal, la détermination du mode de scrutin, mais aussi le nombre de pharmacies. Ils permettent enfin de prévoir des équipements adaptés à la population qui réside sur le territoire, comme les écoles, les hôpitaux, et les transports.

Quelle est la procédure ?

Près de 24.000 agents recenseurs se rendront dans quelque 5 millions logements afin de remettre aux habitants deux documents à remplir : un questionnaire papier sur les caractéristiques du logement (taille, nombre de pièces, ...), et un bulletin individuel du recensement comportant environ 30 questions ayant trait à l'âge, la nationalité, la situation conjugale, le niveau de diplôme, la mobilité résidentielle, l'activité et la profession.

Un rendez-vous est ensuite fixé pour remettre les documents à la commune qui se charge ensuite de les envoyer à la direction régionale de l'Insee. A noter qu’il est possible de répondre en ligne. Lors de leur passage, les agents recenseurs remettent également une notice sur laquelle figure toutes les informations et les codes d’accès sécurisés pour les personnes souhaitant utiliser cette option, utilisée en moyenne par 60% des répondants.

Est-ce obligatoire de répondre ?

La réponse aux questionnaires du recensement est obligatoire comme le dispose l’article 3 de la loi n° 51-711 du 7 juin 1951 sur l'obligation, la coordination et le secret en matière de statistiques. Toutes les réponses transmises doivent également être renseignées avec exactitude.

En cas d’opposition, une mise en demeure du maire de la commune est adressée par lettre recommandée. En cas de nouveau refus, la personne concernée encourt une amende de 38 euros (article 7 de la loi du 7 juin 1957).

A noter que toutes les données recueillies sont confidentielles. Les questionnaires ne peuvent en aucun cas donner lieu à des contrôles administratifs ou fiscaux.

À suivre aussi

L'emploi se porte bien en France d'après les chiffres de 2019
Société L'emploi se porte bien en France d'après les chiffres de 2019
Société 82% des salariés estiment que l'entreprise est responsable de leur bonheur
Société Antisémitisme : plus d'un Juif de France sur trois se sent menacé

Ailleurs sur le web

Derniers articles