Rezé : des restes humains retrouvés dans le frigo des policiers

[CC0 Public Domain]

Les policiers de Rezé, en Loire-Atlantique, ont fait une surprenante découverte en ouvrant le frigo du commisariat en fin de semaine dernière. Des restes humains soigneusement emballés.

 

En ouvrant le réfrigérateur de la salle de repos du commissariat vendredi, des fonctionnaires de police ont découvert rangé aux côtés des salades et autres yaourts, un mystérieux sac en papier kraft., rapporte ce jeudi matin le quotidien Ouest-France. A l'intérieur, de petits pots contenant des restes humains.

 

Une erreur de procédure

Le directeur de la sécurité publique départementale, Jean-Christophe Bertrand, a expliqué que les "fragments de poumon, de cerveau et de foie [étaient] placés dans des petits pots scellés à l'autopsie destinés à des analyses complémentaires."

D'après le directeur, les prélèvements sont ceux d'une femme retrouvée noyée dans la Loire le 17 octobre. Un médecin légiste avait prélevé des morceaux d'organes du corps de la femme afin de les envoyer à un laboratoire d'analyses.

Seulement, les prélèvements ont été placés dans le frigo du commissariat de Rezé, "alors qu'ils auraient dû être envoyés directement dans un frigo du service local de police technique au commissariat central de Nantes", comme le précise Jean-Christophe Bertrand.

 

Pas de risque de contamination

Jean-Christophe Bertrand a déploré cette erreur de procédure : "C'est une histoire regrettable, un manque de discernement. On va rappeler la procédure aux fonctionnaires." Le coupable ne sera pas sanctionné. L'erreur n'aurait "rien de gravissime" selon lui. Les bouts d'organes, scellés dans des pots, sont "sans risque de contact avec la nourriture" présente dans le frigo.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles