Quatre Russes s'enivrent au lave-glace et décèdent

Le liquide lave-glace contient un alcool aussi puissant que dangereux [CC/ Ben Husman]

Quatre personnes sont mortes d'avoir bu du lave-glace pour automobile à Salsk, une ville de la région de Rostov dans le sud de la Russie, ont indiqué lundi 14 décembre les autorités judiciaires locales.

 

"Cinq habitants de Salsk ont été hospitalisés dimanche avec des symptômes de grave intoxication à l'alcool dénaturé. Quatre d'entre eux sont décédés", a indiqué un communiqué des autorités sur leur site internet.

Les enquêteurs ont retrouvé au domicile de l'une des victimes une bouteille contenant des restes d'un liquide qui serait du lave-glace pour automobile, a-t-on précisé de même source.

 

Lave-vitres, liquide de frein, antigel

La presse russe rapporte régulièrement des cas d'intoxication dus à l'absorption d'alcools frelatés ou de produits comme le lave-vitres, le liquide de frein ou l'antigel (qui contient de l'alcool méthylique).

L'alcool est responsable de la mort d'un demi-million de personnes chaque année en Russie (143 millions d'habitants), selon les statistiques officielles.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles