L'ours l'enterre vivante pour la manger plus tard

La victime n'a survécu que par miracle. [CC / Magnus Johansson]

Une mère de famille russe a récemment connu une expérience effroyable. Attaquée par un ours alors qu'elle se promenait dans les bois, elle a été enterrée vivante par le plantigrade.

 

Alors qu'elle arpentait des allées forestières pour recueillir de la sève de bouleau, Natalya Pasternak a sans doute connu l'expérience la plus traumatisante de sa vie, non loin de Tynda, dans l'Amour.

Cette maman de deux enfants, âgée de 55 ans, a en effet été surprise par un ours en pleine récolte, malgré les aboiements préventifs de son chien. L'animal lui a immédiatement infligé de sévères blessures entraînant d'importantes hémorragies et une perte de connaissance.

 

Scalpée, en état de choc

Accompagnée d'un ami, ce dernier a pu prendre la fuite et s'est empressé d'alerter les secours les plus proches. De retour a proximité des lieux de l'attaque, l'équipe a alors fait une découverte stupéfiante.

L'ours avait en effet enterré vivante la malheureuse. Enfouie dans la terre et sous des branchages, couverte de sang et inanimée, Natalya Pasternak avait manifestement vocation à devenir le prochain repas du plantigrade.

L'ours a immédiatement été mis hors d'état de nuire tandis que sa victime a été conduite à l'hôpital local. Stabilisée, son état demeure néanmoins préoccupant rapporte la presse locale. Scalpée, balafrée, Natalya Pasternak est dans un état de choc profond.

 

Vous aimerez aussi

Histoire du jour Le passager clandestin était un ours noir
idées sorties Le musée de la chasse et de la nature célèbre la fête de l'Ours
Drame Canada : une mère et son bébé tués par un grizzly

Ailleurs sur le web

Derniers articles