Il n'aurait pas dû tenter de violer une kickboxeuse

L'agresseur ignorait que sa victime avait fait deux ans de kickboxing. [CC / JEN GALLARDO]

Le tribunal de Gloucester (Grande-Bretagne) vient de se prononcer sur une affaire criminelle atypique. En l'occurence une tentative de viol qui s'est retournée contre l'agresseur.

 

Alors qu'elle marchait dans la rue vers 02H00 du matin, une jeune femme de 25 ans - qui a conservé l'anonymat - a été soudainement agressée par un individu de 39 ans qui l'a immédiatement frappée à de multiples reprises.

Après l'avoir traînée dans un jardin, l'agresseur serait alors monté sur son corps pour l'immobiliser, avant de lui dire: "Reste calme, fais ce que je vais te dire et je ne te ferai aucun mal".

 

Clé de bras

Terrorisée, alors que le coups continuent de pleuvoir, la jeune femme sent que l'homme commence à agripper ses vêtements dans l'intention manifeste de la dénuder. 

Refusant un sort d'apparence inéluctable, elle décide alors de mobiliser toutes les techniques apprises au cours de deux années de kickboxing. La jeune femme tente une clé de bras. Sans succès. Les coups redoublent.

 

Strangulation

Ses jambes n'ayant pas été immobilisées, elle parvient dans un second temps à les passer autour du cou du violeur. De toutes ses forces, elle entreprend alors de les serrer. Piégé, l'agresseur étouffe peu à peu et finit par lâcher prise, ce qui permet à sa victime de s'enfuir.

Ayant retrouvé ses esprits, l'homme prend lui aussi la fuite de son côté, mais il ne tardera pas à être arrêté par la police. Devant le tribunal, il a reconnu avoir agressé la jeune femme, mais à dénié toute tentative de viol.

 

En attente du verdict

Une argumentation que n'ont pas retenue les juges du tribunal de Gloucester lors de l'audience du 18 mai. Le prévenu a été maintenu en détention provisoire en attendant le verdict, rapporte la presse britannique.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles