Australie : une pluie d’araignées tombe sur Goulburn

Une araignée tisse sa toile [Karl-Josef Hildenbrand / DPA/AFP/Archives]

Un épais manteau blanc a recouvert en début de mois le village australien de Goulburn, dans le sud de l’Australie.  Il ne s’agissait aucunement de neige, mais de toiles d’araignées peuplées de millions d’arachnides.

 

Arachnophobes s’abstenir. Au début du mois, la ville australienne de Goulburn, dans le sud-est du pays, a été recouverte d’une épaisse couche de toile d’araignées garnies de millions d’occupantes. Un phénomène qui, s'il s’apparente au scénario d’un film d’horreur, s’avère tout à fait naturel et s’observe parfois dans le monde (en 2013, c’est le Brésil et la France qui avaient été touchés).

Les jeunes araignées de la région lancent ainsi leurs fils dans les airs afin d’être transportées en grande colonies dans les cieux. Grâce à cette technique, elles parcourent un grand nombre de kilomètres. Certaines parviennent même à atteindre l’Antarctique.

Quelques clichés de ce paysage d'horreur ont filtré sur la toile. 

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles