Bloquées presque trois jours dans l'ascenseur du couvent

Personne ne s'était aperçu de la disparition de deux femmes. [FILIPPO MONTEFORTE / AFP]

Insolite, la mésaventure aurait pu s'achever de manière tragique. Pendant près de 60 heures, deux religieuses sont restées incarcérées dans un ascenseur, souffrant de déshydradation progressive.

 

Deux soeurs maristes sont restées bloquées tout un week-end dans l'ascenseur d'un couvent à Rome, dont elles n'ont été délivrées que lundi matin, rapporte mardi la presse italienne. Personne ne s'était aperçu de leur disparition et les deux malheureuses n'avaient pas leur téléphone portable avec elles.

Les deux soeurs, une Irlandaise de 58 ans et une Néo-Zélandaise de 68 ans ont été découvertes suite à l'arrivée sur les lieux d'une femme de ménage, qui a donné l'alarme, rapporte le journal Giornale di Brescia mardi. L'ascenseur a été débloqué grâce à l'intervention des carabiniers. "Nous avons beaucoup prié" leur ont déclaré les deux religieuses après leur libération.

Déshydratées, les deux femmes ont été conduites à l'hôpital. Elles se trouvaient prises au piège dans l'ascenseur depuis vendredi après-midi. Le bâtiment des Sœurs Maristes, dédié à l'accueil temporaire de religieuses lors de leurs séjours à Rome, était alors désert et personne n'avait entendu leurs appels à l'aide.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles