Un armurier "muslim-free" fait polémique aux Etats-Unis

L'armurier refusait de vendre des armes aux "musulmans". [DR]

Un Américain s'est blessé par accident avec une arme à feu chez un armurier controversé. L'établissement s'était en effet proclamé "interdit aux musulmans". L'incident connaît une vive résonnance. 

 

L'armurerie d'Oktaha (Oklahoma) refait parler d'elle. Quelques jours après avoir affiché un écriteau indiquant que la magasin était "muslim free", c'est à dire interdit aux musulmans, un homme s'y est tiré dessus par accident.

Les circonstances des faits sont encore obscures. L'individu se serait emparé d'une arme malencontreusement chargée et se serait infligé une blessure à la hauteur du bras.

 

Tension croissante

Une enquête est en cours pour éclairer l'enchaînement des événements et déterminer si ils sont liés à la tension croissante qui était apparue dans le quartier après la publication de l'affichette. Selon les propriétaires du magasin, la victime était un ami très proche, et non un des volontaires qui s'étaient mobilisés pour protéger l'enseigne.

Des gardes armés s'étaient en effet relayés devant l'armurerie pour en assurer la protection, après la réception par les propriétaires de menaces de mort.

 

 

Vous aimerez aussi

Les Français favorables au port d?armes des policiers municipaux
Sondage Les Français favorables au port d'armes des policiers municipaux
Société Un rapport parlementaire préconise de rendre l'armement de la police municipale obligatoire
Police Les vols d'arme se multiplient chez les forces de l'ordre

Ailleurs sur le web

Derniers articles