Vidéo : le prince George refuse de serrer la main du premier ministre canadien

En visite au Canada avec leurs enfants, le prince William et la duchesse de Cambridge ont dû composer samedi à leur arrivée à l’aéroport avec le refus très net du Prince George de saluer le Premier ministre Justin Trudeau.

Le bambin semblait en effet bien plus intéressé par le passage d'un hélicoptère que par le protocole. La présence rassurante de son père à ses côtés n’y a rien changé. Et quand le Premier ministre canadien s’est mis à la hauteur du bambin pour lui serrer la main, le royal héritier a vigoureusement secoué la tête en signe de refus.

A lire aussi : À 3 ans, le Prince George est déjà au coeur d'un scandale

Justin Trudeau ne s’est pas démonté et a tenté une approche ludique de l'exercice protocolaire. Il a proposé au prince de taper dans sa main, comme deux partenaires de tennis après un point gagné. Sans succès. Il lui a ensuite présenté sa paume. Nouveau refus. Il a alors suggéré au prince de présenter sa paume pour qu’il tape dedans. Aucune réaction du garçonnet de trois ans. Tout en discutant avec le jeune prince, Justin Trudeau a alors tenté un cinquième essai en lui présentant simplement sa main. Nouvel échec.

Cinq tentatives, cinq échecs

Pour garder la face, le Premier ministre a alors engagé la conversation, mais en définitive, les deux personnalités ne se seront pas saluées. Une attitude d'autant plus rageante, que George semblait en revanche parfaitement maîtriser l’art du coucou à la foule, puisqu’il en a fait la démonstration juste après… Cet «accroc» au protocole était bien compréhensible au regard de l’âge du jeune prince qui venait, rappelons-le d’effectuer plusieurs heures de vol et semblait bien fatigué.

A lire aussi : George fait ses premiers pas à la crèche

Mais les chroniqueurs retiendront que ce n’est pas la première fois que George fait quelques entorses au protocole. En avril dernier, il avait accueilli Barack et Michèle Obama au du palais de Kensington… en pyjama. Ce que le président américain n’avait pas manqué de relever avec humour expliquant que cela constituait «une gifle» flagrante faite au protocole.

A lire aussi : Un Indien de 93 ans rencontre Kate et William grâce à la mobilisation du Web

Justin Trudeau, père de trois jeunes enfants et qui a lui-même participé à de nombreux voyages officiels quand son père, Pierre Elliot Trudeau, était chef du gouvernement, ne semblait pas trop contrarié par l’attitude du prince George. D’ailleurs, lors de l’accueil officiel du couple princier, il s'est amusé à rappeler que leur nouveau déplacement au Canada, cinq ans après une première visite, allait prendre une autre dimension.

«Comme tous parents voyageant avec des enfants le savent, c'est une toute autre expérience quand vous amenez votre famille avec vous» avant de se livrer à cette confidence : «Laissez-moi vous prévenir à partir de ma propre expérience que remettre les enfants dans l'avion après une visite de notre magnifique côte ouest sera un vrai défi».

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles