McIlroy redevient N.1 mondial

Le Nord-Irlandais Rory McIlroy à l'Open d'Akron le 3 août 2014 à Akron dans l'Ohio [Sam Greenwood / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP] Le Nord-Irlandais Rory McIlroy à l'Open d'Akron le 3 août 2014 à Akron dans l'Ohio [Sam Greenwood / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP]

L'Irlandais du Nord Rory McIlroy a reconquis la première place mondiale du golf grâce à sa victoire dimanche à l'Open d'Akron (Ohio), où il a doublé l'Espagnol Sergio Garcia dans le dernier parcours.

C'était le premier tournoi du jeune joueur de 25 ans depuis son succès à l'Open britannique en juillet, le troisième de sa carrière en Grand Chelem. Il remplacera lundi l'Australien Adam Scott au sommet de la hiérarchie mondiale, qu'il avait occupée pour la dernière fois en mars 2013.

McIlroy a surmonté un déficit de trois coups sur Garcia en signant une dernière carte de 66, soit 4 sous le par, pour terminer avec un total de 265 (15 sous le par). L'Espagnol a fini avec deux coups de retard après un décevant quatrième parcours en 71.

"Ce dont je suis vraiment fier, c'est d'avoir enchaîné avec une victoire comme celle-là juste après l'Open britannique. J'avais dit que je ne voulais aucun relâchement", a commenté le vainqueur.

Avant le sprint final entre McIlroy et Garcia, la dernière journée avait été marquée par l'abandon de Tiger Woods au bout de huit trous, à cause de douleurs au dos. L'Américain disputait son troisième tournoi depuis son opération au dos en mars.

"Ca m'a bien secoué le dos encore une fois et, depuis, je n'ai cessé de souffrir de spasmes. C'est juste au bas du dos", a déclaré le Tigre, dont la participation à l'US PGA, le dernier tournoi du Grand Chelem de la saison qui aura lieu à partir de jeudi à Valhalla (Kentucky), semble incertaine.

 

 

Vous aimerez aussi

Golf Tiger Woods refuse un énorme chèque proposé pour jouer en Arabie saoudite
Insolite Quand les sangliers ravagent les greens de golf
Le capitaine des Etats-Unis Jim Furyk dépité après la victoire de l'Europe lors de la 42e édition de la Ryder Cup, le 30 septembre 2018 à Saint-Quentin-en-Yvelines  [FRANCK FIFE / AFP]
tensions Ryder Cup : après la désillusion, les règlements de comptes aux Etats-Unis

Ailleurs sur le web

Derniers articles