Le Japon veut devenir le pays des robots

Le président américain Barack Obama a fait quelques passes de football avec un petit robot humanoïde japonais, Asimo, jeudi 23 avril 2014 à Tokyo au musée national des sciences et de l'innovation Le président américain Barack Obama a fait quelques passes de football avec un petit robot humanoïde japonais, Asimo, jeudi 23 avril 2014 à Tokyo au musée national des sciences et de l'innovation[Jim Watson / AFP]

L’Archipel a vu naître cette semaine un consortium regroupant près de 300 sociétés, dont l’objectif est de mettre au point plus d’une centaine d’humanoïdes destinés à assister les humains.

 

Baptisé i-RooBO Network Forum, cette organisation qui regroupe notamment Toshiba, Toyota, NTT (Nippon Telegraph and Telephone) ainsi que des petites entreprises spécialisées dans la robotique, envisage de faire appel, en partie, au financement participatif.  Et il sera également possible de passer commande de robots via une plateforme dédiée.

Les robots constituent une priorité pour le gouvernement japonais, qui y voit un levier majeur de la croissance dans les années à venir.

Le Japon souhaite faire des Jeux olympiques de Tokyo, en 2020, une vitrine de son savoir-faire technologique, en organisant en parallèle des «Olympiades de la robotique». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles