High-Tech : la vie des seniors branchés

Les seniors représentent une clientèle à conquérir pour le marché high-tech. Les seniors représentent une clientèle à conquérir pour le marché high-tech.[© Essentiel B/Boulanger]

Souvent considérés comme les parents pauvres de l’univers high-tech, les seniors qui veulent rester branchés profitent aujourd’hui de nouvelles gammes de produits pensés pour leur faciliter la vie.

 

Des constructeurs spécialisés imaginent ainsi des produits accessibles destinés à réduire la fracture numérique entre les générations. Parmi eux, les smartphones tentent de conquérir cette clientèle exigeante. En effet, l’an passé trois quarts des jeunes de 18 à 24 ans possédaient ce type d’appareils, mais cette proportion tombait à 22 % chez les 60-69 ans, et même à 5 % au-delà de 70 ans, selon une étude du Crédoc. Pourtant, 45 % des seniors déclarent vouloir en acquérir un. Les mobiles sont donc désormais dotés d’interfaces plus intuitives et basées sur les usages qu’ils attendent d’un téléphone sont ainsi proposées.

La technologie prend aussi en compte les contraintes et les nouveaux besoins liés à l’âge. Ainsi, les objets connectés liés à la santé deviennent de vrais best-sellers auprès des seniors. Ces médecins de poche sont dotés de capteurs de pointe pouvant même sauver des vies. Ils permettent de déceler des problèmes de santé ou de donner des conseils pour s’entretenir physiquement. D’autres s’adressent aux personnes sédentaires vivant seules et peuvent détecter des chutes et alerter les secours. Un marché en plein boom, dont la croissance devrait s’accélérer. En 2050, un Français sur trois aura plus de 60 ans.

 

1. MyBiody Balance, le médecin de poche

balance.jpg

©Mybiody Balance

Véritable médecin connecté, MyBiody Balance est recommandé par des professionnels de santé, il s’adresse à tous y compris les seniors. Ce produit 100 % français, testé et validé en milieu hospitalier, est doté de capteurs très précis qui permettent de détecter des problèmes osseux, une déshydratation ou encore une fonte musculaire et de prévenir certains maux tout en dressant un bilan corporel journalier. Les utilisateurs peuvent, sur demande, communiquer ces résultats à la société MyBiody Balance qui pourra déclencher des alertes le cas échéant.

MyBiody Balance, dès le 20 novembre sur mybiodybalance.com, en pharmacie et dans les magasins spécialisés multimédia et objets connectés, 199 €.

 

 

2. Facily, le smartphone simple d’accès

facily2.jpg

©Boulanger/Essentiel B

 

Essentiel B, la marque high-tech de l’enseigne Boulanger, a imaginé un mobile pour faciliter la vie des novices du smartphone. Fonctionnant sous Android, le Facily est un appareil à l’interface simplifiée, où de grandes icônes permettent d’accéder aux contacts, aux messages et à l’appareil photo. Son large écran tactile de 5 pouces de diagonale (12,7 cm) offre également une excellente lisibilité, y compris pour écrire et lire des SMS avec des caractères plus gros. Ce modèle est également accessible à distance pour permettre aux proches de transférer eux-mêmes les photos ou les vidéos sur un ordinateur, par exemple. Le tout est protégé par un antivirus Kaspersky mis à jour régulièrement.

Facily, Essentiel B, 199 € (hors abonnement).

 

 

3.Teo Duo, aux bons soins des oreilles

teoduo.jpg

© Tinteo

 

Le Teo Duo est un appareil très discret et surtout pratique. Ressemblant à un baladeur MP3, il va devenir le compagnon idéal pour les personnes qui veulent une écoute confortable. Cet objet made in France fabriqué par Tinteo est un casque qui présente un double avantage. Le premier est d’amplifier le son de la télévision sans gêner ses voisins. Le second est d’offrir un assistant d’écoute afin de suivre une conversation ou de mieux apprécier une pièce de théâtre.

Teo Duo, Tinteo,à partir de 299 €.

 

 

4. Imedipac, les médicaments à la bonne heure

imedipac_0.jpg

© Medissimo

 

Avec son design en forme de livre, l’Imedipac est un pilulier connecté qui permet de ne jamais oublier de prendre ses médicaments. L’objet, facile à ranger, est doté de capteurs permettant d’indiquer en l’éclairant quelle case du pilulier est à ouvrir et fonctionne de pair avec une application smartphone dédiée. Il détecte également si son propriétaire voyage à l’étranger et recalcule la prise des pilules en fonction des fuseaux horaires. Son fabricant, l’entreprise française Medissimo, espère ainsi contribuer à éviter les erreurs médicamenteuses qui tuent chaque année 15 000 Français.
 

Imedipac, Medissimo, prix sur abonnement.

 

 

5. Vital, les chutes signalées

vital1.jpg

©Assytel

 

Le bracelet connecté Vital est un détecteur de chutes destiné aux personnes âgées vivant seules. Ses capteurs repèrent toute anomalie et préviennent directement le centre Assystel. Des opérateurs disponibles 24h/24 contactent alors les secours et les proches pour venir en aide.

Vital, Assystel, 29,90 € (abonnement non compris).

 

À suivre aussi

vie-numerique Cdiscount développe sa Marketplace
Robe de mariage
Chine Il épouse un robot qu'il a lui-même conçu
vie-numerique Qwant.bzh : un moteur de recherche 100% breton

Ailleurs sur le web

Derniers articles