3 millions d'emplois menacés par les robots d'ici à 2025

Ce robot breton fait le service en soirée. [Frank Perry / AFP/Archives]

Selon une étude du cabinet Roland Berger, les robots tueraient trois millions d'emplois en à peine plus de dix ans.

 

Ceci n'est pas un scénario de science-fiction. D'ici à 2025, trois millions de Français devraient perdre leur emploi, remplacés par des robots. Ce constat, fait par le cabinet de conseil Roland Berger, et publié dans le Journal du Dimanche, part du principe que durant cette période, 20% des tâches vont être automatisées.

Selon le cabinet, les robots ne vont pas s'arrêter aux tâches ménagères mais vont infiltrer tous les secteurs de l'économie, à l'exception de l'éducation, de la santé et de la culture. En revanche, certaines professions intellectuelles comme le journalisme ou la comptabilité, exercées aujourd'hui par la classe moyenne, seront facilement automatisées.

Cette révolution robotique devrait totalement chambouler la France. Avec l'avènement des robots, le cabinet estime que le taux de chômage pourrait grimper jusqu'à 18% de la population active, contre un peu moins de 10% aujourd'hui.

Mais d'autres conséquences pourraient être plus bénéfiques pour le pays. Avec cette nouvelle main d'oeuvre, les entreprises gagneraient en productivité et en attractivité, ce qui pourrait à terme se répercuter sur les prix, pour le plus grand bonheur des ménages.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles