"Flic" : le premier bouton connecté

Ce petit bouton, connecté à un smartphone, peut piloter toutes sortent d'objets. Ce petit bouton, connecté à un smartphone, peut piloter toutes sortent d'objets.[© Shortcut Labs]

«Flic» va faciliter la vie de milliers de personnes. Ce petit bouton connecté fonctionne comme un interrupteur, mais on peut lui affecter toutes sortes de tâches.

Cet outil fait actuellement l’objet d’une campagne de crowdfunding sur indiegogo.com, avec près de 280 000 euros récoltés sur les 65 000 escomptés.

Concrètement, Flic doit être synchronisé avec un smartphone. Une application permet ensuite de programmer ­divers scénarios vers des objets connectés. Ainsi, d’une simple pression, il sera possible de ­lancer l’écoute de sa playlist musicale préférée, de demander à son GPS d’indiquer le chemin du retour à la maison, de créer un signal d’alerte, de prendre une photo à distance, d’éteindre les ­lumières de la maison, d’appeler un taxi ou encore de commander une pizza. «Flic n’a de ­limite que notre imagination», expliquent ses concepteurs suédois de la start-up Shortcut Labs.

Sans fil, il peut être collé à divers endroits (mur, tableau de bord d’une voiture, à l’intérieur d’un sac à main…). Cet objet intel­ligent, d’une simplicité ­enfantine, sera commercialisé au printemps 2015.

 

 

À suivre aussi

High-Tech Levi's sort ses premières vestes connectées Jacquard
Un mauvais mot de passe peut être facilement trouvé par les cybercriminels.
Cybersécurité Il existe un mot de passe encore plus populaire et ridicule qu'«admin» et «12345»
Objets connectés Apple Watch Series 5 : pas de lifting, mais de bonnes idées

Ailleurs sur le web

Derniers articles