Facebook prépare ses drônes

Les drones sont développé par la société britannique Ascenta. Les drones sont développé par la société britannique Ascenta.[© capture : internet.org/facebook]

La prochaine révolution de Facebook viendra-t-elle du ciel ? Mark Zuckerberg veut y croire. Le fondateur du réseau social, qui compte ­environ 1,4 milliard de membres, a fait savoir qu’il comptait lancer une flotte de drones solaires capables de connecter Internet dans les régions les plus ­reculées de la planète.

 

Un système qui fonctionnerait comme un réseau de ­petits satellites, et ferait office d’"antennes". Baptisé Aquila, son premier prototype a récemment réussi son vol d’essai au Royaume-Uni.

Le modèle, sur lequel les équipes d’ingénieurs travaillent, aurait une envergure de près de 35 mètres, équivalente à celle d’un Boeing 737, pour un poids inférieur à une tonne. Utilisant l’énergie solaire pour voler, il pourrait rester plusieurs mois à plus de 18.000 mètres d’altitude, selon Mike Schroepfer, le directeur technologique de Facebook.

"Des appareils comme celui-ci aideront à connecter le monde entier, parce qu’ils peuvent servir, à un coût abordable, les 10 % de la population mondiale qui vivent dans des communautés reculées, sans infrastructure internet existante", précise Mark Zuckerberg.

Un projet pris très au sérieux par le patron de Facebook, qui a racheté l’année dernière Ascenta, le fabricant britannique de drones solaires. En outre, d’anciens ingénieurs de la Nasa font partie de l’aventure, dans le cadre de son initiative internet.org.
 

Un projet concurrent chez Google

Si Facebook met autant de moyens, c’est aussi parce que Google est sur les rangs. Le géant du Net a racheté l’an dernier la société Titan Aerospace, elle-même spécialisée dans ce type d’appareils solaires.

Car, outre l’intérêt d’apporter Internet dans les régions délaissées, les drones pourraient lui permettre de continuer à cartographier des zones moins couvertes par les satellites.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles