Apple Watch : acheteurs et curieux se pressent à Paris

Les premières Apple Watch sont disponibles en précommande. Les premières Apple Watch sont disponibles en précommande.[© n.cailleaud/direct matin]

Les précommandes pour l'Apple Watch sont offciellement ouvertes. Ils étaient plusieurs dizaines ce vendredi matin dès 9h à se presser devant l'Apple Store de Paris-Opéra pour être les premiers clients à découvrir la montre connectée de la firme à la pomme.

 

Attendue par les technophiles depuis son annonce en septembre dernier, l'Apple Watch a désormais fini de jouer les arlésiennes. La société de Cupertino en Californie profite de l'ouverture de ses précommandes pour faire tester ses nouvelles toquantes dans plusieurs magasins en France, avant leur commercialisation dès le 24 avril prochain.

A Paris, les "early adopters" se sont pressés dès l'ouverture pour enfin apprécier l'objet. Si les essais se font sur rendez-vous et sont étroitement encadrés par des vigiles (certains modèles dépassant les 1 000 euros), plusieurs vitrines les exposent tels de véritables bijoux.

img_8327.jpg

[© n.cailleaud/direct matin]

 

Des curieux aux profils variés

Parmi ces curieux de la première heure, on relèvera des profils différents mais composés d'une large majorité d'hommes. Outre les traditionnels Apple addicts, on croise beaucoup d'étudiants mais aussi des CSP + ou des professions libérales (Notaires, avocats).

Mais qu'attendent-ils d'un tel objet ? Quels usages comptent-ils en faire ? "Je vois cette montre comme un complément technique de mon iPhone, j'en ferai essentiellement un usage "bureautique", j'attends beaucoup des notifications des sms, e-mails...", explique Saamy, 21 ans et étudiant à la Sorbonne.

Même vision du produit pour Eric, 54 ans, notaire qui pense qu'Apple "va en faire quelque chose d'important à l'avenir". Roman, 20 ans et étudiant, attend beaucoup du cardiofréquencemètre de la montre et de ses applications santé, "mon coeur doit être surveillé et cet objet me permettra d'avoir un suivi utile", précise-t-il. D'autres misent sur le sport et les capteurs d'activités.

Parmi les clients, certains viennent seulement voir l'objet et restent encore dubitatifs quant à son intérêt à long terme et par rapport à son prix (les gammes commencent à partir de 399 €).

img_8357.jpg

[© n.cailleaud/direct matin]

 

15,4 millions d'Apple Watch pourraient trouver preneur en 2015

A travers cette opération d'essai avant achat, une première pour la marque expliquait son patron Tim Cook le 10 mars dernier, Apple compte séduire les clients potentiels et montrer que son produit est prêt et prouver qu'il n'est pas un gadget de plus. Selon le cabinet Strategy Analytics, il pourrait se vendre 15,4 millions d'Apple Watch rien qu'en 2015.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles