Ce que font les utilisateurs de l'Apple Watch

98 % des porteurs d'Apple Watch sollicitent la montre pour ses notifications. 98 % des porteurs d'Apple Watch sollicitent la montre pour ses notifications.[© Apple]

Neuf propriétaires d'Apple Watch sur dix utilisent leur montre connectée au moins cinq jours par semaine et durant une moyenne de 8 heures par jour. C'est ce qu'il ressort d'une étude, publiée mardi aux Etats-Unis et riche en enseignements, portant sur les usages de ce modèle.

 

C'est le site iMore qui est à l'origine de ce document recensant les comportements de quelques 8 000 propriétaires de la montre connectée d'Apple. Cette enquête révèle également le profil type de l'utilisateur de l'Apple Watch. Il s'agit donc d'un homme, âgé de plus de 30 ans, plutôt technophile, soucieux du temps qu'il fait dehors et qui surveille son poids.

En effet, une forte majorité d'hommes (plus de 70 %) représenterait le client type porteur de l'objet. 31 % des possesseurs de la toquante de la firme à la pomme auraient la trentaine, 22% la quarantaine, 20 % la vingtaine, 12 % la cinquantaine, 9 % plus de 60 ans et 6 % moins de 20 ans.

 

Des notifications très plébiscitées

Ainsi, 95 % d'entre eux disent garder la montre au poignet plus de huit heures par jour. Si l'objet est utilisé à la quasi-unanimité (98 %) pour ses notifications smartphone et à 84 % pour lire l'heure (ce qui reste normal pour une montre), seulement 44% disent en faire usage pour le paiement sans contact (Apple Pay) déjà lancé aux Etats-Unis. Quatre utilisateurs sur dix (42 %) déclarent consulter les infos liées à la météo, au calendrier ou les cartes GPS.

Sur le plan de l'usage des communications, ce sont les sms qui sont les plus appréciés, puisque 99 % disent s'en servir pour lire ou répondre à un texto, tandis que 86 % y checkent leurs emails.

 

Un outil qui sait faire bouger son porteur

L'Apple Watch, qui fait également tracker d'activité, se révèle être un bon moyen de motiver son porteur, puisque près des trois quart (71 %) affirment se lever lorsqu'ils reçoivent une alerte en ce sens pour pallier une inactivité prolongée détectée par la montre.

Parmi les applications les plus sollicitées, Dark Sky (une appli météo) et Twitter montent sur le podium. Les usagers disent attendre avec impatience des versions de Facebook, Messenger et Whatsapp pour leurs montres.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles